Analyse

Un role à jouer pour l'économie française dans la nouvelle chinafrique

Le 5 avril 2012 par Portail de l'IE
Le développement des pays d’Afrique est-il susceptible de se réaliser en coopération avec la Chine plus qu’il ne l’a été avec la France?

L’intérêt de la Chine pour le continent africain et cette relation de la Chine avec l’Afrique font l’objet de nombreux débats, notamment de la part des pays occidentaux. Ceux-ci ont parfois une attitude paradoxale vis-à-vis de la Chine en Afrique dans le sens où même s’ils ont besoin de la croissance chinoise, il leur arrive de contester l’approvisionnement de la Chine en matières premières africaines, nécessaires à cette croissance.

Le constat est sans appel, la Chine est devenue un partenaire majeur de l’Afrique, ce qui oblige les pays occidentaux à se mobiliser, à signer d’avantage de partenariats s’ils veulent conserver leur place et répondre aux besoins des peuples du continent émergent.Le recul de l’influence de la France en Afrique est antérieur et est lié dans une moindre mesure à l’arrivée des pays émergents, en particulier la Chine sur le marché africain. Au-delà du handicap constitué par son histoire postcoloniale, cette perte d’influence s’explique aussi, par la baisse des budgets consacrés à l’Afrique, par la forte réduction du nombre de coopérants techniques comme des résidents français présents sur le continent, ces quinze dernières années.

Pourtant, tout espoir pour les entreprises françaises n'est pas perdu: Les entreprises Chinoises sont accusées d'inonder les marchés locaux avec des contrefaçons et des produits de mauvaise qualité, nuisant aux entreprises du continent. Les boutiques chinoises inondent de nombreuses villes Africaines, pour concurrencer directement les marchés locaux.

C'est donc bien en intermédiaire intelligent et connaisseur que doivent désormais se poser les entreprises françaises en Afrique, régulant alors à la fois les velléités d'appropriation chinoises et les dysfonctionnements africains.

C'est à cette problématique que se propose de répondre le mémoire d'étude que vous retrouverez ici.

Partenaires