INTERVIEW - Lab Territorial

Le 16 février 2017 par Portail de l'IE

Consultant au sein du Pôle Développement Economique Territorial du cabinet CEIS, Hugo Lambert coordonne le Lab Territorial. A travers cette interview, le Portail de l’IE revient sur cette initiative lancée au dernier trimestre 2016.

Coordinateur du Lab Territorial et Consultant au sein du pôle Développement Economique Territorial de CEIS, Hugo Lambert intervient sur l’accompagnement opérationnel des territoires et entreprises : conseil stratégique, prestations d’intelligence économique, accompagnement opérationnel au montage de projets structurants de développement économique territorial…

 

Peux-tu nous présenter le Lab territorial ?

Le Lab Territorial est une plateforme collaborative qui valorise les initiatives des territoires en matière de développement économique à travers différents types de contenus : points de vue thématiques, retours d’expériences, baromètres, études…

Ce média met ainsi en avant l’actualité du développement économique territorial à travers la présentation de retours d’expériences opérationnels sur des initiatives à vocation économique. L’objectif est de valoriser les acteurs et dynamiques qui participent au développement économique de nos territoires.

 

Pourquoi avoir voulu créer le Lab territorial ? 

C'est parti du constat que les activités de développement économique territorial regroupent une incroyable diversité de thématiques. De la formation au financement d’entreprises en passant par l’innovation, les sujets traités à travers les politiques publiques de développement économique sont très diversifiés. En conséquence, la réalisation de projets territoriaux à vocation économique est susceptible de mobiliser une grande diversité de compétences et expertises spécifiques.

Cette richesse des métiers, induite par l’objet même de la matière se situant à l’interface du monde public et du secteur économique, entraine une grande hétérogénéité des acteurs : agents de l’Etat, des Régions, et des Intercommunalités, salariés des CCI, fédérations professionnelles, chefs d’entreprises, experts techniques, experts sectoriels, chercheurs…

L’ambition du Lab Territorial est de réunir l’ensemble de ces acteurs pour partager des expériences et des analyses autour de projets opérationnels de développement économique :

  • Echanger et partager idées et retours d’expériences vis-à-vis des projets – innovants – territoriaux ;
  • Contribuer au dynamisme et à la valorisation de l’ensemble des actions innovantes en matière de développement économique ;
  • Favoriser la rencontre et l’échange entre l’ensemble des acteurs qui font le développement économique territorial.

 

Quels sont aujourd'hui les enjeux à relever en terme de développement à l'échelle locale ? 

Ils sont nombreux et divergent bien souvent en fonction des spécificités des territoires et des filières. C’est l’une des caractéristiques du développement économique territorial : l’existence d’enjeux propres au territoire que l’on ne retrouve pas nécessairement dans d’autres écosystèmes locaux. Plusieurs tendances de fond structurent néanmoins le monde du développement économique territorial.

Premièrement, une pression structurelle sur les financements publics qui vient limiter l’action des collectivités territoriales en matière économique. Cette raréfaction des deniers publics, conjuguée à une capacité d’intervention déjà fortement encadrée au niveau européen, interroge et renouvelle les cadres d’interventions économiques traditionnels.

Egalement, le double phénomène de transition écologique et numérique impose de véritables défis aux territoires qui doivent faire face à des mutations économiques, sociales et sociétales fortes. Face à cela, les acteurs économiques sont confrontés à une évolution rapide des modèles et systèmes de production : l’accompagnement des pouvoirs publics sur ces sujets demeure indispensable.

Enfin, un dernier élément – et non des moindres - concerne l’environnement dans lequel évolue les territoires et leurs entreprises... Ce dernier s’inscrit dans un contexte hyperconcurrentiel, que ce soit pour les entreprises, ou pour les territoires, et impose à ces derniers de mettre en œuvre de véritables politiques d’attractivité et de compétitivité pour dynamiser et accroitre les avantages concurrentiels de leur tissu économique.

Conjugué à un chômage qui demeure important, et une économie fragilisée par la crise de 2008, l’ensemble de ces enjeux font du développement économique territorial un axe stratégique pour les territoires. L’enjeu économique apparaît prioritaire pour beaucoup d’entre eux et ce quelque soit la nature du territoire : grandes métropoles s’inscrivant dans une compétition internationale, territoires ruraux confrontés à des problématiques de revitalisation, anciens bassins industriels dont la filière est en voie de recomposition…

 

Quels sont les outils dont peut avoir besoin une collectivité territoriale pour identifier des perspectives de développement ?

La veille demeure le socle d’une démarche aboutie d’intelligence économique territoriale. C’est à travers sa pratique que les services de développement économique peuvent être en mesure de formuler orientations et opportunités de développement pour un territoire

Pour autant, la veille sans déclinaison opérationnelle est sans effet et devient même contreproductive. C’est bien dans l’exploitation de l’information visant à obtenir un avantage concurrentiel - pour le territoire ou pour ses entreprises – que l’intelligence économique apparaît comme un outil pouvant servir le développement économique territorial. Que ce soit pour permettre l’implantation d’entreprises, chercher des opportunités de développement, accompagner des entreprises ou sécuriser le montage de projets stratégiques pour le territoire, l’intelligence économique est une démarche au cœur du développement économique territorial.

 

Quels projets peuvent être mis en place et avec quels moyens ?

Programmes d’accompagnement des entreprises sur différents volets (stratégie, innovation, performance, salons commerciaux), création de lieux d’innovation, montage de dynamiques partenariales entre des entreprises, création d’intégrateurs, ouverture de centres de formation… La diversité des projets n’a pas de limite ! A chaque territoire ses spécificités, ses enjeux, ses besoins… Les projets territoriaux doivent refléter cette coloration locale en répondant aux demandes exprimées par le territoire.

 

Comment vois-tu le développement économique territorial dans les prochaines années ? 

Le cadre formalisé par la loi Notre renforce les acteurs institutionnels du développement économique territorial - Régions, Métropoles, intercommunalités - pour les années à venir. L’enjeu de ces prochaines années est de réussir à stabiliser les évolutions institutionnelles pour bâtir des programmes et projets de développement économique ambitieux.

Plus que jamais, le territoire est le terreau des dynamiques économiques. C’est à travers la diversité et la richesse de son écosystème (formation, R&D, spécialisations sectorielles, positionnement géographique, offre culturelle) que naissent les dynamiques qui irriguent le tissu économique local, permettent son renouvellement et accompagnent son développement. Pour cela, il est indispensable que les projets naissent des territoires et répondent aux besoins de ses différentes parties prenantes. L’animation et la construction de synergies entre ces acteurs permet ainsi d’identifier des besoins communs susceptibles de faire émerger des projets créateurs de valeur pour le territoire.

A cet égard, les acteurs du développement économique territorial ont un rôle prépondérant en participant à l’ingénierie économique et financière nécessaire au montage, à l’accompagnement ou à la réalisation de ces projets de développement économique territorial.

 

Pour visiter le Lab Territorial

Pour s’inscrire à sa newsletter