Analyse

La Panama souhaite renforcer ses accords commerciaux avec la zone caraïbes

Le 2 janvier 2013 par Portail de l'IE
Le Panama a entamé une politique économique visant à développer ses accords avec la zone caraïbes, notamment via le secteur privé qui souhaite s’épanouir. Focus sur une stratégie de développement axée sur une intégration régionale.

La vice-ministre des négociations commerciales internationales du pays, Diana Salazar annonce que les négociations continueront avec Aruba (Cette île de la mer des Caraïbes fait partie des petites Antilles et est située au large des côtes du Venezuela. Elle forme un État du Royaume des Pays-Bas à part entière depuis qu’elle  s'est séparée des Antilles néerlandaises en 1986). Mais malgré sa position géographique et son pouvoir d’achat important elle n’est pas encore membre du Caricom (Communauté des Caraibes).

Le pays devrait aussi entrer en négociation prochainement avec les Barbades à la suite de l’anniversaire le 15 février de la première rencontre avec Cuba pour négocier l’augmentation des échanges entre les deux pays. Durant la réunion, les dirigeants aborderont également le traité de Libre Commerce (TLC) afin que les producteurs panaméens augmentent leurs bénéfices.

Salazar annonce : « Nous avons entamé une discussion avec Cuba pour relancer les négociations afin d’agrandir la liste des différents produits échangeables entre les deux nations. Les négociations sont importantes pour nous avec toutes les Caraïbes afin que nos exportateurs puissent commercialiser tous les fruits et produits de la mer dont ils disposent ».

Sydney Court