Analyse

Failles politiques, structurelles et financières dans les pays d'Europe de l'Est

Le 8 février 2012 par Portail de l'IE
Les étudiant de l'ESSEC délivrent un rapport concernant la place de la Hongrie, de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace géoéconomique européen.

Intégrés respectivement dans l’Union Européenne en 2004 et 2007, la Hongrie, la Bulgarie et la Roumanie semblaient à l’époque être des pays propices au développement de la zone. En effet, considérés comme des pays aptes à intégrer l’UE de par leur respect des conditions politiques, économiques et sociales imposées par la Commission européenne, ces pays représentaient également un enjeu stratégique pour renforcer la place de l’UE sur la scène internationale.

La situation géographique stratégique et leur passé historique faisaient de ces pays des potentiels piliers dans l’évolution de la position de l’UE dans le monde. Cependant, aux vues de la situation actuelle en 2011 de la Hongrie, la Bulgarie et la Roumanie,il semblerait que ces pays ne soient plus, voir n’aient jamais été, une force pour la zone européenne. Il apparaît également que cette évolution de situation n’ait pas fait l’objet de débats dans l’opinion publique européenne en comparaison à l’important traitement médiatique des situations des pays de l’Europe du Sud comme la Grèce et le Portugal.

Ainsi, nous pouvons nous demander, compte tenu du passé historique, des difficultés économiques et des relations diplomatiques des pays de l’Europe de l’Est avec le monde, comment peut‐on expliquer le fait que ces pays et leur position au sein de l’Europe soient des sujets non – traités dans les médias ? Afin de répondre à cette problématique, nous analyserons tout d’abord le passé historique de ces trois pays et leurs systèmes politiques. Puis nous ferons un point sur leurs situations économiques, financières et politiques, pour faire ressortir les failles de fonctionnement leur système actuel.

Nous essaierons également de comprendre les relations historiques que ces trois pays ont pu lier avec les pays fondateurs de l’Union Européenne et les raisons de leur intégration dans la zone UE tout en nous interrogeant sur l’avenir de ces pays au sein de l’UE.

Enfin, nous tenterons de comprendre comment et à quel point les richesses naturelles et énergétiques de ces pays permettent peut‐être de contrebalancer leurs faiblesses structurelles et de renforcer ou non leur poids dans l’Union Européenne et sur la scène internationale.

Philippine de Tricornot ; Valériane Dubois Carmine ; Clarisse Delubac ; Julie Delagenière ; Laura Altmayer, étudiants à l'ESSEC

L'intégralité du document est disponible ici.