Analyse

[Tutoriel] Horodater les images : quelle méthodologie ?

Le 11 février 2020 par Julien Vachel

Il n’est pas toujours possible de dater précisément une photo grâce à ses métadonnées. En effet, ces dernières peuvent être supprimées volontairement par l’auteur ou automatiquement effacées si l’image est postée sur les réseaux sociaux. Il est néanmoins possible d’estimer à quelques minutes près l’heure à laquelle a été prise une photographie, ou une image extraite d’une vidéo, grâce à la position du soleil ou aux ombres présentes sur l'image.

SunCalc est une solution qui permet d’étudier la position du disque solaire à une heure précise. L’outil atteint un niveau de précision remarquable, très utile pour mener des investigations. L’utilisation de Suncalc permet de déterminer l’heure approximative à laquelle a été prise la photographie. Le club OSINT et veille de l’AEGE vous propose une méthodologie détaillée de l’outil.

 

  1. Identification géographique 

 

La photographie ci-dessous a été prise le 15 décembre en 11°34'17.1"N 104°55'47.8"E. Il n’est pas obligatoire de disposer des coordonnées GPS, être en leur possession permet cependant de gagner du temps lors de l’utilisation de SunCalc.






 

Si vous n’avez pas les coordonnées GPS de l’endroit identifié, rendez-vous sur Google Maps, sélectionnez l’avatar orange, maintenez le clic puis déposez-le à l’endroit souhaité dans la rue. Google Maps passe alors automatiquement en mode Street View. Une fois ce mode activé, il est nécessaire de déposer un jalon à l’endroit désiré. Google Maps repassera automatique sur la vue initiale, affichant ainsi les coordonnées GPS. Si la version street view est indisponible, il convient de se rendre sur l’application Google Earth Pro qui présente automatiquement les coordonnées.

 

  1. Les ombres et les points de repère

 

Les ombres solaires et les éléments du décor de la photographie présentent des éléments de repère. L’ombre du luminaire ici présente est facilement exploitable. Il est désormais nécessaire de relever la position de celui-ci afin de tracer la trajectoire approximative de son ombre. Pour se faire, il est conseillé d’utiliser Google Doc, de copier l’image et puis de la modifier notamment à l’aide des outils proposés suivants : « Insertion » et « Dessin ». Voici l’exemple illustré :

 


 

  • Utiliser Google Maps en vue satellite

  • Identifier les points de repère précédents sur la vue aérienne

  • Reproduire l’axe précédemment tracé en s’aidant, ici, de la bordure en pierre contre laquelle vient s’écraser l’axe jaune.

Le zoom proposé par SunCalc n’étant pas très performant, cette étape servira à augmenter la précision de l’horodatage.



 

    3. Identifier l’heure à laquelle a été prise l’image



 

L’encadré vert entoure la frise temporelle du cheminement du soleil pour un jour donné. Il faut déplacer le curseur en forme de disque sur cette frise afin d’actionner le déplacement de son homologue présent sur la carte. En rouge, il s’agit de l’emplacement où il convient de rentrer l’adresse et la date souhaitée. En jaune se trouvent les options sur le zoom. En bleu foncé, l’option set lat/long permet de définir les coordonnées exactes de l’emplacement. En bleu clair il est possible de choisir parmi 4 types de cartes. En rose se trouve le curseur, permettant de cibler l’objet dont l’ombre apparaît sur la photo.

  • Définir la date de prise de la photographie (via l’onglet encadré en rouge).

  • Entrer les coordonnées GPS, si possédées, en cliquant sur “Set Lat/Lon” encadré en bleu foncé sur l’exemple.

  • Zoomer au maximum. 

  • Cliquer sur l’encadré en bleu clair.

  • Définir le type de vue sur “Esri Satellite” si ce n’est pas déjà le cas.

 

Il convient ensuite d’utiliser la vue aérienne modifiée dans l’étape précédente pour identifier, sur SunCalc, le point d’origine de l’ombre utilisée. Ici, le lampadaire entouré en violet.    
Cliquer sur celui-ci afin d’y placer le cercle rouge. Il est alors nécessaire d’utiliser la frise en haut de l’écran, encadrée en vert clair, pour déplacer l’ensoleillement de sorte à obtenir un alignement similaire à celui tracé sur la vue aérienne :



 

Il est désormais possible lire l’heure à laquelle le soleil donnait cet ensoleillement et donc cette ombre, dans l’onglet “Computation path of the sun for”, précédemment encadré en rouge. L’heure approximative relevée est donc 11h45, la fourchette horaire certaine au sein de laquelle a été prise la photo se situe entre 11h15 et 12h15. Enfin, l’heure réelle à laquelle a été prise de la photo est 11h38.

 

Malgré la part de hasard, le résultat final est avant tout le fruit d’une reproduction fidèle des axes solaires. Il convient d’être aussi méticuleux que possible lors de la reproduction des axes sur la vue aérienne.

 

Julien Vachel

pour le club OSINT et Veille

Partenaires