Analyse

Les Etats-Unis raflent au prix fort des masques médicaux destinés à la France

Le 2 avril 2020 par Luc Sawaya

Dans un contexte de pénurie, les Etats-Unis mènent une véritable guerre commerciale pour se procurer dans l’urgence des masques médicaux. Dans ce contexte, qu’ils ont acheté une cargaison des précieux masques au dernier moment, juste avant qu’ils ne soient expédiés vers la France.

La lutte contre le coronavirus nécessite un nombre considérable de masques médicaux pour les établissements de santé. Or, la plupart des pays touchés n’en produisent pas suffisamment pour leurs besoins propres, provoquant une hausse exponentielle de la demande. L’Europe et les Etats-Unis ne disposant pas des moyens de production suffisants pour faire face, se tournent vers la Chine, le fournisseur mondial de ce type d’équipement, qui voit sa situation interne s’améliorer et rend ainsi possible l’exportation.

Cette situation de manque couplée à l’urgence exacerbe la compétition pour se procurer des masques médicaux, et une véritable course contre-la-montre s’enclenche dans laquelle tous les coups sont permis, comme la révèle Renaud Muselier, président de la région PACA. En effet, les Etats-Unis ont acheté une cargaison de masques produits pour la France, au moment de son chargement dans l’avion, en payant directement le fournisseur en cash. Les Etats-Unis, forts de leur puissance financière, peuvent se permettre d’offrir aux producteurs de masques le double du prix, tout en payant avant la livraison. Cette capacité concurrentielle, conjuguée à l’actuel chaos logistique en Chine, aboutit à ce que les commandes d’autres pays puissent être détournées. Face à cette concurrence hors-normes, les collectivités françaises, qui passent leurs propres commandes, semblent démunies.

Luc Sawaya