Analyse

Rosoboronexport : les ventes d’armes au service du renouveau de la Russie

Le 14 mai 2012 par Portail de l'IE
ROSOBORONEXPORT

Des membres de l'Ecole de Guerre Economique ont réalisé une étude sur le système d'exportation d'armement russe et la place qu'il occupe dans le renouveau actuel de la Russie. L'étude se décline en trois parties qui ciblent sur le Complexe Militaro-Industriel russe, Rosoboronexport comme agence incontournable du système russe avec Rostekhnologii et sur la stratégie d'exportation sur les différentes zones géographiques.

La Fédération de Russie tente depuis quelques années de renouer avec la puissance perdue par Moscou à la chute de l’URSS. Elle ambitionne d’être un acteur diplomatique, économique et militaire majeur du monde multipolaire qui semble se dessiner. Pour ce faire, elle utilise deux leviers semblables quoique de natures différentes : les ventes de matières premières et les ventes d’armement.

Le complexe militaro-industriel russe est dépositaire de logiques et d’infrastructures anciennes, qui contribuent à expliquer ses atouts et ses défaillances actuels. Diversifiée et plutôt performante, l’industrie 
d’armement russe est concentrée entre une poignée de holdings et consortiums d’État. Un État qui investit chaque année des sommes toujours plus importantes pour maintenir à niveau un secteur qu’il a placé au cœur de sa stratégie de modernisation économique.


En surplomb de l’industrie de défense se trouve Rosoboronexport, agence publique à laquelle a été légalement confié le monopole de la négociation des contrats d’armement. La structure de cette organisation, son fonctionnement, ceux qui la composent et l’influencent, les acteurs qu’elle contrôle, les prérogatives qui lui sont accordées ainsi que les atouts et les failles de son business model sont ici analysés.

Rosoboronexport dispose de plusieurs stratégies de conquête de marchés qu’elle adapte en fonction de trois zones géographiques prioritaires pour ses dirigeants. Les marchés d’Amérique latine, du MoyenOrient/Afrique et d’Asie mêlent vieilles alliances et nouvelles clientèles, non sans gêner les intérêts des firmes américaines et européennes. L’étude éclaircit les logiques qui président à la capacité de pénétration du marché de l’armement russe : synergie avec les compagnies énergétiques, appui immodéré du pouvoir, soutiens civils, etc.

En conclusion, des scenarii d’évolution de Rosoboronexport sont envisagés, donnant lieu à des préconisations visant à l’exploitation des failles éventuelles de l’agence.

Vous trouverez l'intégralité de l'étude en cliquant ici.

Partenaires