Analyses


[JdR] La gestion des risques pétroliers et gaziers au Sénégal
31 octobre 2019

A l’horizon 2022, le Sénégal sera parmi le top 10 des pays africains producteurs d'hydrocarbures. Avec une capacité de production potentielle allant de 100 à 125 000 barils par jour, le pays pourra augmenter exponentiellement son niveau d’exportations et générer une croissance annuelle de 9,4%, entre 2020 et 2035. Ces estimations prévisionnelles ont engendré une compétition locale et internationale des opérateurs pétroliers. A cet égard, afin de garantir la stabilité du pays face à la montée des risques liés à ces gisements, les pouvoirs publics ont instauré un certain nombre de mesures juridiques et assurantielles.

[Conversation] GICAN et problématiques du secteur maritime : interview de François Lambert (Partie 2)
30 octobre 2019

Dans la seconde partie de cet entretien, François Lambert, délégué général du Groupement des industries de construction et activités navales (GICAN), aborde les problématiques actuelles du secteur maritime : transition et dépendance énergétiques, innovation, concurrence et prédation.

[Conversation] L'intelligence minérale du BRGM : interview de Pierre Toulhoat (Partie 1)
25 octobre 2019

Le Portail de l’IE a eu la chance de s’entretenir avec Pierre Toulhoat, directeur général délégué du BRGM, à l'occasion des 60 ans du bureau. La première partie de cet échange traite du positionnement actuel du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) et de ses enjeux stratégiques. Le Portail de l'IE remercie Monsieur Toulhoat de sa confiance.

[Conversation] GICAN et Intelligence économique : interview de François Lambert (Partie 1)
24 octobre 2019

Le Portail de l’IE a eu la chance de s’entretenir avec François Lambert, délégué général du Groupement des industries de construction et activités navales (GICAN), assisté par Anne-Maria Bagnato, chargée d'Intelligence économique au sein du groupement. La première partie de cet entretien donne à voir le rôle grandissant du GICAN, ses enjeux et sa vision de l'Intelligence économique. Le Portail de l'IE remercie le GICAN pour cet échange.

[Tribune] Fake news, manipulations… Il est urgent de sécuriser les réseaux sociaux
11 octobre 2019

Sur les réseaux sociaux, les exemples de campagnes de désinformation sont désormais légion, le pot aux roses n’étant, hélas, souvent découvert qu’une fois le mal fait — comme lors de l’élection américaine de 2016 ou, plus récemment, du boycott ayant frappé plusieurs produits de grande consommation au Maroc. Les réseaux sociaux se doivent de réagir avec fermeté s’ils veulent garder la confiance de leurs utilisateurs.

[Conversation] Annick Rimlinger, directrice du développement de la sûreté
2 octobre 2019

Ayant effectué toute sa carrière dans le secteur de la sûreté, Annick Rimlinger a débuté dans la fonction publique territoriale à Evry pendant sept ans. Elle y dirigeait un service composé de la police municipale, d’un service d’aide aux victimes, d’un point d’accès au droit, et d’un service de médiation. Elle intègre ensuite le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), en qualité de Responsable de la formation des fonctionnaires territoriaux travaillant dans la sécurité. Elle rejoint ensuite le Ministère de l’Intérieur, d’abord comme directrice de cabinet du préfet directeur du CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité), le régulateur de la sécurité privé en France. Elle est ensuite secrétaire générale du cabinet du Ministre de l’Intérieur chargée de la lutte contre la cybermenace. En 2016 et 2019, elle devient Directrice Générale du CDSE (Club des Directeurs de sûreté et sécurité des entreprises), avant d’intégrer l’entreprise privée Apave en mars dernier comme directrice du développement de la sûreté.

La fin du Facebook Graph : quelles alternatives ?
4 septembre 2019

Le 6 juin 2019, Facebook décide de modifier le fonctionnement de son graph, rendant beaucoup plus complexe et fastidieux le renseignement sur le réseau social. Depuis, il n’est notamment plus possible d’avoir accès au contenu privé des utilisateurs.

[Tribune] La France vendue à la découpe : la grande braderie se poursuit…
25 juillet 2019

En l’espace de quelques décennies, une grande partie du patrimoine économique, immobilier, foncier et même historique de la France a été dispersé, souvent au profit d’investisseurs internationaux. Ce processus concerne en premier lieu nos grands groupes dont nous perdons parfois le contrôle. Mais de nombreuses petites et moyennes entreprises, des terres agricoles, des monuments historiques ou de prestige sont également rachetés par des personnes physiques ou morales étrangères.

La Russie à la conquête du continent africain : nouvelle aire d’influence de Moscou
19 juillet 2019

A l’heure où la menace russe attire l’attention de l’OTAN, des Etats-Unis et de l’Union Européenne, à l’heure où Moscou est pris en étau entre les manœuvre occidentales sur son flanc Ouest, et la Nouvelle Route de la Soie chinoise au Sud-Est, la Russie réinvestit son champ de bataille idéologique en Afrique.

[Conversation] Renforcer les PME de la défense : interview de Jean-Luc Logel, président du Cluster EDEN (Partie 2)
16 juillet 2019

Le Portail de l’IE a eu la chance de s’entretenir avec Jean Luc Logel, président du cluster EDEN, seul cluster en France composé uniquement de PME de la défense et de la sécurité. A la suite, la deuxième partie de son interview consacrée aux relations, parfois houleuses, entre les PME de la défense et les grands groupes, et à l'enjeu crucial de la conquête des marchés extérieurs.

Crise du Boeing 737 Max : les ambitions de Pékin et de Comac
2 juillet 2019

La crise qui s’abat sur Boeing et son aéronef 737 Max, depuis les accidents de Lion Air et Ethiopian, ainsi que le discrédit porté sur la FAA (Federal Aviation Administration, administration de l’aviation civile aux États-Unis) représentent une chance que pourrait saisir Comac (Commercial Aircraft Corporation of China) pour bousculer le duopole Airbus/Boeing. C’est l’occasion pour la Chine d’imposer au monde les règles de sa propre administration de sécurité aérienne. D’ici 2025, elle représentera 30 % du marché mondial, et environ 80 % de la croissance du trafic aérien. Elle pourrait donc être en mesure de dicter ses conditions aux grands acteurs de l’aéronautique. À moyen terme, Pékin tentera d’introduire dans le duopole son biréacteur moyen-courrier, le C919, et pourrait chercher à aiguillonner la FAA et l’Aesa (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) pour le faire certifier.

[CR - JDR] Des métiers charnières du risk management au service de la cybersécurité
20 juin 2019

Retour sur l’interview de Pascal Foulon et Vincent Tostain, organisée le 25 avril dernier par le Club Risques, au sein de l’Ecole de Guerre Economique et en présence des étudiants, et jeunes professionnels de l’école.

L’OSINT en deuil, le GEOINT français en pleine révolution
19 juin 2019

Tristes jours, flamboyants lendemains pour les enquêteurs en sources ouvertes (OSINT). Alors que la communauté des “Sherlock Holmes" du web regrette le blocage par Facebook, Twitter et l’administration américaine de pages de partage de techniques spécialisés, le renseignement et les enquêtes sur sources géospatiales s’apprêtent à vivre une petite révolution grâce à des startups et consortiums français.

[JdR] La Lutte Contre le Blanchiment au sein des organismes d’assurance : l’exemple d’AXA France VIE.
13 juin 2019

La LCB ou Lutte Contre le Blanchiment, une obligation pour tous les établissements d’assurance en quatre points.

Un ancien agent de la CIA coupable d’espionnage pour la Chine
12 juin 2019

Un ancien agent de la CIA, d’origine chinoise, a plaidé coupable d’avoir transmis des informations relevant de la défense nationale à la République populaire de Chine. Ayant quitté la CIA en 2007, celui-ci vivait depuis à Hong-Kong, où il aurait été approché par les services de renseignement chinois.

[JdR] Peut-on parler de résurgence de Daesch en asie du sud ?
6 juin 2019

La victoire annoncée par le Président Trump sur l’organisation islamique « Daesh » en Syrie ne semble pas pour autant avoir mis un terme aux velléités de création d’un Etat islamique. Les Combattants ayant quitté en masse le territoire Syrien ont trouvé refuge auprès d’organisations extrémistes en Afrique et en Asie du Sud. Cette région d’Asie du sud ne risque-t-elle pas de devenir le nouveau territoire propice à l’instauration d’un califat ? Les attaques simultanées et multiples au Sri lanka revendiquées par l’état islamique contre des églises ayant fait des centaines de mort peuvent laisser effectivement penser que l’organisation revient en force dans la région.

[CR] Cyber-menaces : quel rôle pour la diplomatie ?
4 juin 2019

Lors d’une conférence le 24 avril à l’École de Guerre Économique (EGE) organisée par le club Cyber, un représentant de la sous-direction des affaires stratégiques et de la cybersécurité du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a présenté le rôle et l’action de la diplomatie française. Il a pu détailler les dispositifs mis en place au niveau international pour répondre à la question de la sécurité et de la stabilité du cyberespace.

Quand la souveraineté numérique s’invite dans les conseils d’administration européens
29 mai 2019

Fin mars, la société DiliTrust, leader français des solutions de gouvernance éponymes, annonçait son alliance avec l’éditeur italien de logiciels Dromedian pour sa solution IMeetingRoom. Moins d’un an auparavant, c’était l’américain Diligent qui rachetait l’allemand Brainloop, sur le même segment de marché.

Affaire Monsanto : la guerre économique bat son plein
27 mai 2019

Racheté en 2016 par l’Allemand Bayer pour un montant record de 66 milliards de dollars, et impliqué depuis de nombreuses années dans une guerre politico-médiatique concernant la dangerosité de ses produits, le géant Monsanto est aujourd’hui pris à parti dans une affaire de « collecte de données personnelles par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite ». Cinq jours plus tard, l’industriel se voit infliger une amende record de deux milliards de dollars.

Loi de Programmation Militaire 2019-2025 et consécration du domaine cyber
21 mai 2019

L’extension du cyberespace est un phénomène global qui impose de répondre à la dépendance et à la vulnérabilité numérique des outils militaires français. Dans ce contexte, le développement de capacités de cyberdéfense efficientes s’avère incontournable. La Loi de Programmation Militaire (LPM) 2019-2025 contribue à réunir les conditions pour répondre à cet enjeu.