Atelier - Prévenir la radicalisation : les nouvelles technologies au rendez-vous !

Quand ?

Début : 21 novembre 2017 19:00

Fin : 21 novembre 2017 20:30

Où ?

Ecole de Guerre Economique

192 rue Grenelle
75007, Paris

Lien externe

Description

Depuis les attentats de 2015, la radicalisation des salariés constitue un risque nouveau. Les entreprises doivent donc apprendre à déceler les signaux faibles, qui peuvent aboutir à la forme ultime de la radicalisation violente : le terrorisme. Cependant, les managers sont le plus souvent démunis face à ce phénomène.

En effet, avec le deep web, les médias sociaux, les bases de données, la détection de profils à risques exigent de pouvoir traiter en quelques secondes des millions de données pour y repérer les éléments pertinents. Le vrai défi consiste à repérer dans cette immense masse les informations qui pourraient s’avérer utiles.

C’est pourquoi la société OAK Branch a créé une plate-forme appelée « Détection » qui permet de déceler les prémices d’une radicalisation, par l’analyse des liens avec des groupes actifs de propagande djihadiste ou terroriste et la détection de ruptures comportementales.

À propos de l’intervenant : 

Francis FANCH est président d’OAK Branch, une société de conseils dans la mise en place d’outils et de process pour organiser au mieux le management de l’information en milieu privé ou institutionnel. Après avoir débuté sa carrière en tant que marin, il rejoint l’État-major de la marine de 2005 à 2009. Il est ensuite assistant de l’attaché de défense à Kiev puis à Minsk. En 2012, il rejoint l’État-major des armées en tant qu’analyste. Il fait aujourd’hui partie du Groupe d’Études et de Recherche Interdisciplinaire en Information et Communication à l’université Lille-3 et réalise une thèse sur le thème de la foule comme arme de guerre.

Événement organisé en partenariat avec le Club Risque de l’École de Guerre Économique

L’École de guerre économique (EGE) est une formation française en intelligence économique proposant un troisième cycle spécialisé en « Stratégie d’intelligence économique ». Elle offre également à des cadres supérieurs déjà en activité, la possibilité de suivre une formation professionnelle d’un an en « Management stratégique et intelligence économique » et en « Management des Risques, Sûreté Internationale et Cybersécurité ». L’École est aussi dotée d’un laboratoire de recherche (le LAREGE) et d’une Junior-Entreprise spécialisée dans l’intelligence économique. L’EGE a également initié la création du « Portail de l’IE » (par le biais de l’AEGE, l’association des anciens), plate-forme proposant des contributions sur l’intelligence économique, la géopolitique et la géostratégie, ainsi qu’une rubrique spécialisée sur les risques, les « Jeudis du Risque ».