Événement

Colloque - Les pays du Golfe et le monde arabe

Quand ?

Début : 25 juin 2019 09:30

Fin : 25 juin 2019 17:30

Où ?

IRSM - Institut de Recherche Stratégique de l'École Militaire

1, place Joffre
75007, Paris

Lien externe

Description

[ INSCRIPTIONS OUVERTES ]

INSCRIPTIONS/REGISTRATION ➡️ https://bit.ly/2JugleM

💬 À propos du colloque :

L' IRSEM - Institut de Recherche Stratégique de l'Ecole Militaire a le plaisir de vous inviter au colloque "Les pays du Golfe et le monde arabe :

📆 Mardi 25 juin 2019.
⏰ 9h30-17h30 (horaires exacts donnés dans le programme).
📍 Paris, École militaire*.

[ *Lieu exact précisé ultérieurement, dans un mail de confirmation adressé 48h avant la date de l'événement. ]

***
De la crise en Libye au Soudan, en passant par la réconciliation entre l'Ethiopie et l'Erythrée, les événements de ces derniers mois dans la zone ANMO et la Corne de l'Afrique ont mis en évidence l'importance stratégique de cet « étranger proche » pour les pays du Golfe. Depuis le déclenchement du « Printemps arabe », certains d’entre eux (en particulier le Qatar, l’Arabie saoudite et les EAU) mènent des politiques étrangères volontaristes dans plusieurs pays arabes et est-africains afin de promouvoir leurs intérêts économiques et sécuritaires et d'accroître leur influence régionale. Pour parvenir à leurs fins, ils recourent à des outils relevant des soft et hard power : bons offices, forces armées, soutiens financiers ou construction d'infrastructures, par exemple. Pour autant, leurs politiques d'influence sont régulièrement en concurrence les unes avec les autres, reflétant les rivalités politiques et idéologiques qui traversent la Péninsule ; d'où une mise en œuvre dénuée de cohérence d'ensemble, où chacun de ses pays poursuit ses propres intérêts nationaux. Cette situation s’est particulièrement dégradée avec la crise du Golfe de juin 2017 qui s’est traduite par une polarisation entre membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) : EAU, Arabie saoudite et Bahreïn, d’un côté, face au Qatar, tandis que le Koweït et Oman se posent en médiateurs. Par ailleurs, l'implication plus proactive de ces Etats dans la région s'accompagne de multiples nouveaux défis, comme leur volonté d’endiguer l’influence iranienne dans la région ou de lutter contre l’islam politique.

Comment les politiques étrangères des pays du Golfe en zone ANMO et dans la Corne de l'Afrique ont-elles évolué ? Pour quels résultats ? Un dialogue sur la sécurité régionale au Moyen-Orient associant l’Afrique de l’Est est-il envisageable ?

L'objectif de ce colloque, qui réunit des chercheurs français et étrangers, est double. Il s'agira tout d'abord (i) d'analyser les diverses formes d'action extérieure des pays du Golfe dans la zone ANMO puis (ii) de se focaliser sur leur mise en œuvre sous-régionale dans la Corne de l'Afrique et le Maghreb.

🗞 Programme :
https://bit.ly/2HaIfei

📩 Contact :
Fatiha Dazi-Héni : fatiha.dazi-heni@irsem.fr

INSCRIPTIONS/REGISTRATION ➡️ https://bit.ly/2JugleM