Événement

Conférence - Réindustrialisation de la France : fédérer autour d'un projet commun ?

Quand ?

Début : 6 mai 2021 19:00

Fin : 6 mai 2021 20:30

Où ?

En ligne


Lien externe

Description

Alstom, Alcatel, Péchiney, Tronics, Sentrys, Latécoère : les entreprises françaises passant sous fleuron étranger sont de plus en plus nombreuses. Or, ces différentes opérations de rachat viennent fragiliser la souveraineté et l’indépendance stratégique du pays, non seulement dans le domaine de la défense depuis plusieurs années déjà, mais désormais dans le domaine du numérique ou de la santé. La France est en effet sous l'emprise de nouvelles dépendances technologiques allant à l'encontre de ses intérêts vis à vis d’acteurs étrangers publics et privés. La protection des technologies, des entreprises, des compétences et des savoir-faire clés doit être repensée pour éviter que ces derniers ne soient plus maîtrisés par la Nation.

Cette conférence sera donc l'occasion d'appréhender les enjeux que soulèvent aujourd'hui les politiques de désindustrialisation de la France et de délocalisations mises en œuvre dans le cadre de la mondialisation par les pouvoirs publics depuis le début des années 1980. Si leurs impacts sur l'économie et la souveraineté françaises sont des sujets encore tabous au niveau politique, il convient pourtant de les aborder de manière pragmatique et réaliste.

Les deux intervenants tenteront ainsi d'apporter des éléments de réponse aux problématiques soulevées par la perte de souveraineté française et au-delà, de l'autonomie stratégique européenne. Cette conférence se déroulera autour d'un axe rouge : la nécessité de trouver un socle commun à l'ensemble de la classe politique et de la Nation pour la réindustrialisation de la France. Ce sera notamment l'occasion d'aborder le livre Les liquidateurs d'Olivier Marleix paru récemment aux éditions Robert Laffont, dans lequel il prône un État stratège et critique la liquidation des actifs stratégiques français. Sera également évoquée la question de savoir si la France a les moyens et, surtout, la volonté de réindustrialiser son tissu économique à travers la mise en œuvre de projets à forts impacts et tournés vers les enjeux de demain (écologie, télécommunications, cybersécurité, etc.).