Biais Cognitif

Définition

Un biais cognitif est une distorsion naturelle dans le processus d’acquisition, de traitement et de diffusion de l’information. Il résulte des facteurs qui influent sur les représentations et les perceptions d’un individus ou d’une communauté : cultures et expériences, héritages socioculturels, apprentissage, sensibilité, etc. Cette déformation est due aux effets de primautés, de halo ou issue de connaissances rétrospectives et de complaisance égocentrique.

Enjeux

Les enjeux liés aux Biais Cognitifs trouvent un écho dans le cycle de l’information et par voie de conséquence en matière d’influence ou, de façon plus restreinte, de perception management. En effet, le cycle comporte 4 phases qui sont : la collecte de l’information, son traitement, l’élaboration de synthèses ou connaissances, puis leur diffusion. Les Biais Cognitifs interviennent sur les 3 premières phases du cycle et entraînent une perte d’objectivité qui peut avoir des conséquences sur l’élaboration d’une stratégie. L’influence peut trouver un vecteur d’action par le truchement des Biais Cognitifs. Une bonne connaissance de ces derniers permet dans l’optique d’une action d’influence d’en accroître la portée, celle du comportement final recherché (C.F.R.) et de l’effet final recherché (E.F.R.). A l’inverse, la connaissance de ces Biais Cognitifs peut participer, dans une certaine mesure, à les limiter et à la reformulation des hypothèses de travail. Le perception management peut user des Biais Cognitifs en vue d’une action d’influence sur un individu ou un petit groupe de personnes par un canal de diffusion particulière.

Événements


Plus d'événements

Partenaires