Cycle de l'information

Définition

Issu du cycle du renseignement, cycle de vie et de transformation de l’information inscrit au sein d’un processus opérationnel adapté à l’entreprise. Cycle itératif comprenant 4 étapes majeures ayant pour vocation de transformer une information brute en une information utile à la décision.

Enjeux

La représentation du cycle de l’information permet de mettre en évidence le processus dans lequel s’inscrit la gestion de l’information. Le cycle décrit 4 étapes clefs :
1. L’expression des besoins est la déclinaison des axes de développement en zone prioritaire de recherche On y définit la position stratégique de l’entreprise et ses axes prioritaires. Cette étape est préliminaire à toute recherche d’information car elle définit les besoins de l’organisation.
2. La recherche d’information est la phase de collecte après avoir identifié les différentes sources d’informations (recherche bibliographique, Internet, brevet, presse écrite ou spécialisée, information orale…). C’est dans cette phase que se décide les moyens (humain, technique, technologique …) et les actions d’accès à l’information (Push or Pull, s’informer ou être informé).
3. Le traitement de l’information est la phase d’analyse qui nécessite l’identification des experts internes ou externes qui vont valider l’information, ainsi que des circuits de validation (message oral, écrit, coup de téléphone, envoi d’email). Il est essentiel de mieux connaître le cursus professionnel de ses collaborateurs et partenaires pour mieux recouper l’information rapidement et démultiplier la capacité de traitement.
4. Enfin, la diffusion de l’information est la phase finale qui nécessite l’identification des destinataires. Il est important d’avoir une base de connaissance sur les acteurs clés par projet, par métier, afin de connaître les informations considérées comme sensibles pour cet acteur dans son métier ou département. Ensuite des formats de diffusions sont élaborés en fonction des différents destinataires. (Support papier, Intranet, liste de diffusion…). Des éléments de synthèse personnalisés émergent ainsi pour l’ensemble des départements, en fonction de leurs besoins.

Perspectives

Dans la relation actuelle d’hyper-compétition entre les entreprises, le cycle de l’information revêt une importance majeure.  Les entreprises utilisent en effet des moyens de moins en moins conventionnels afin de nuire à leurs concurrents. Ainsi, chaque acteur tente de pervertir et d’influencer le cycle de l’information de ses concurrents, et ces actions restent efficaces dans la mesure où il demeure une sous-estimation du risque de manipulation par l’information. Chaque étape représente un potentiel d’attaque pour l’un des concurrents et  l’intoxication de ce cycle par des informations erronées, ou par une surcharge d’informations peut paralyser ou induire en erreur l’ensemble du processus de décision. Une vision offensive du cycle de l’information amène à identifier les vulnérabilités de son concurrent dans son cycle afin de le polluer. Une vision défensive implique la bonne maîtrise et analyse de la fiabilité de ses sources et une sécurisation optimale de son cycle. Par exemple, une attaque de ce cycle peut résider en l’identification des zones d’étude marketing de comportement du consommateur concernant l’achat d’un produit d’un concurrent. S’ensuit la mise en place d’un dispositif d’achat massif du produit concerné sur ces zones afin de tromper les analyses. Une telle intoxication entraîne une paralysie des stocks de l’entreprise attaquée ayant interprété une modification du comportement du consommateur. Ces possibilités se déclinent sous diverses formes, et ne pas considérer ce risque met gravement en danger la pérennité d’une organisation.

Événements


Plus d'événements

Partenaires