Stakeholders

Définition

On entend par stakeholders l’ensemble des acteurs qui contribuent directement ou indirectement à la réalisation des objectifs et à la création de valeur et d’activité de l’entreprise. Ils partagent avec elle des intérêts et des enjeux d’ordre économique, sociétal, culturel, environnemental, concurrentiel, réglementaire, éthique ou de gouvernance d’entreprise.

Enjeux

La vision traditionnelle de l’écosystème d’une entreprise comprend généralement ses fournisseurs, ses clients, ses partenaires et ses actionnaires. Si la performance économique et financière reste le point focal des décideurs d’entreprises, les considérations en terme de développement durable sont désormais incontournables dans l’agenda stratégique de l’entreprise. En effet, les récents scandales financiers d’Enron et de Worldcom, les manquements en terme de respect environnemental et de santé publique (Union Carbide, Exxon, …) ou de responsabilité sociale (Nike, Wal-Mart) sont autant de dérives qui peuvent écorner l’image de l’entreprise et amener les institutionnels ou les organes de régulation ad hoc à prendre des sanctions économiques ou financières et la société civile à boycotter ad abrupto les produits et services de l’entreprise incriminée. Dans une économie globalisée où le battement d’un « papillon-partie prenante » peut avoir par effet de ricochet un impact extrêmement préjudiciable pour l’entreprise, identifier et gérer efficacement l’ensemble des parties prenantes nécessaires ou contingentes est par conséquent devenu un avantage compétitif durable. Dans une économie de la connaissance où l’information est un fluide à viscosité quasiment nulle, l’entreprise évolue dans un écosystème à géométrie variable où ses activités, ses prises de décision, ses engagements dans une politique de développement durable et de responsabilité sociale, ses mouvements stratégiques pour modifier les règles du jeu de la concurrence, ses alliances de coopétition, ses politiques de croissance organique et externe rassemblent un aréopage d’acteurs des échiquiers géoéconomique, concurrentiel et sociétal : privilégier une approche systémique et une vision « glocale » sont une condition sine qua none pour anticiper les menaces et les opportunités potentielles. C’est une condition nécessaire mais non suffisante pour appréhender « la portée du jeu » au sens de Brian Nalebuff et Adam Brandenburger («La Co-opétition», Village Mondial, 1994).

Événements


Plus d'événements

Partenaires