Brève

Recherche française en intelligence économique, Christian Marcon dresse le bilan

Le 8 novembre 2014 par Portail de l'IE

L’année 2014 est celle des 20 ans du rapport qui a donné le coup d’envoi du développement de l’intelligence économique en France. Un ouvrage publié par un chercheur de l’IAE de Poitiers dresse un bilan de vingt ans de recherche dans ce domaine.

Depuis la parution du Rapport Martre en 1994, l’intelligence économique est devenue un domaine de recherche à part entière. Dans le même temps où les professionnels tâtonnaient dans la construction de leur champ d’expertise, la recherche sur l’intelligence économique s’efforçait d’émerger, coincée entre les disciplines établies, empruntant aux unes et aux autres pour dégager des connaissances nouvelles et finalement construire son propre appareillage scientifique.

Aujourd’hui encore, l’intelligence économique est un objet scientifique inconfortable pour les chercheurs qui ont le courage de l’étudier.
 Peu d’espaces de publication. Peu d‘équipes de recherche. De ce point de vue, l’équipe des chercheurs en intelligence économique de l’IAE de Poitiers fait un peu figure d’exception par le nombre de ses membres et de ses publications.
L’ouvrage de Christian Marcon, maître de conférences et coordinateur de l’équipe de recherche en intelligence économique de l’IAE de Poitiers, propose précisément un bilan approfondi des travaux de recherches réalisés en France sur l’intelligence économique. Un bilan chiffré mais surtout une analyse des travaux menés, des sujets très abordés comme le rôle de l’information, et des sujets largement négligés, comme la place pourtant déterminante de la communication dans toute démarche d’intelligence économique.

Ouvrage de chercheur accessible à des professionnels curieux, l’ouvrage trace aussi des perspectives pour de futures recherches en intelligence économique, en particulier dans le domaine de l’information-communication.

Source

-------

Christian Marcon

La recherche française en intelligence économique. Bilan et perspectives

Editions L’Harmattan, 257 pages, 27 €