Brève

COP21 et manoeuvres d'influence : Bernard Carayon s'exprime.

Le 11 septembre 2015 par Portail de l'IE

Dans une tribune publiée sur Figaro Vox, Bernard Carayon livre son analyse sur les entreprises de déstabilisation à venir menées par les ONG anglo-saxonnes à l'encontre de la filière énergétique française. A l'occasion de la tenue au mois de décembre de la COP21 à Paris, la France connaîtra une opportunité sans précédent pour asseoir un statut et s'assurer un rayonnement international dans ce domaine. Mais prudence...

COP21 : derrière l'écologie, la pression des ONG anglo-saxonnes

« En décembre, Paris accueillera la 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, dite COP21. 40 000 représentants de 195 pays, observateurs et membres de la société civile sont attendus. Les enjeux sont de taille: il s'agit de parvenir, par un accord international juridiquement contraignant, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), afin de maintenir le réchauffement climatique mondial en-deçà de 2°C pour 2100. Mais si la préoccupation climatique semble largement partagée, un événement d'une telle ampleur comporte des risques potentiels.

Il serait à ce titre regrettable que l'intérêt général se retrouve l'otage d'un débat idéologique. La tenue de la COP21 coïncide en effet avec les élections régionales. Or l'actualité politique est à la tension entre le Parti socialiste et les Verts, et au sein de ceux-ci entre les partisans d'un rapprochement avec le parti gouvernemental et ceux désireux de rester autonomes. En interne même, nous pûmes voir Ségolène Royal et Claude Bartolone en désaccord sur les désagréments que pourrait entraîner la COP21 pour les Franciliens. Du côté de la société civile, des ONG pourraient profiter que la Coalition Climat 21 ait été hissée au rang de «Grande cause nationale 2015» pour s'en servir comme caisse de résonance, à leur bénéfice exclusif, en faisant de l'agit-prop plutôt qu'en nourrissant le débat pour notre avenir commun... »


Pour lire la suite, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/09/10/31001-20150910ARTFIG00284-cop21-derriere-l-ecologe-la-pression-des-ong-anglo-saxonnes.php