Revue de Presse du 18 Avril 2017

Le 18 avril 2017

En ces temps plein de chocolat, le Portail de l'IE passe une nouvelle fois au crible de l'intelligence économique les sujets qui ont fait l'actualité de la semaine passée et vous souhaite par la même de bonnes fêtes de Pâques.

En cette période électorale, la même litanie sur les sondages et leur pertinence revient encore cette année. Mais cette fois-ci, il se pourrait qu'il n'y ait pas que dans les urnes où l'on va assister à une potentielle révolution.

Après les récentes déconvenues sur leur aptitude à donner l'opinion d'une population, des start-up changent de paradigme. Au lieu de « questionner » un échantillon plus ou moins bien représentatif, elles préfèrent « écouter » un plus grand nombre pour déterminer les tendances.

Il reste néanmoins quelques écueils s’agissant d'élections nationales, puisqu’ne de leur principales sources d'information sont les réseaux sociaux, les personnes qui n'y sont pas (les personnes âgées par exemple) ne pourront pas être représentées. Mais gageons que ces technologies utilisant le Big Data, sauront trouver d'autres applications qu’une élection tous les 5 ans !


Raison de plus pour s’intéresser à la paix sur internet : le dynamisme français en matière numérique.

Principalement axées BtoB, cela explique pourquoi leurs noms sont inconnus du grand public. Mais cela ne veut pas dire qu’elles sont insignifiantes ; au contraire, nous pourrions assister aujourd’hui aux jeunes pousses des mastodontes de demain.

La France a laissé passer le train du hardware et, malgré ses réussites contrastées dans le software, elle n’est pas encore au fait de la garantie de son indépendance numérique (site gouvernementaux hébergés à l’étranger, dépendance du MinDef à Microsoft ou encore risques annoncés de piratage des bureaux de vote par internet…). Si la France désire réellement se placer de manière durable sur la technologie numérique et notamment l’IoT, ne lui faut-il pas garantir que l’utilisation du réseau sera un jour sécurisée ?


Faire naitre ou consolider une culture d’intelligence économique en entreprise : tout un programme ! Cet article publié sur le blog de la chaire d’intelligence économique et stratégie des organisations de l’Université Paris Dauphine se propose de mettre en lumière les travaux de deux étudiantes sur les difficultés rencontrées pour mettre en place une réelle culture d’intelligence économique en entreprise. Quelques remèdes sont proposés pour créer une véritable intelligence collective au sein de l’entreprise.


L’UNESCO, en partenariat avec l’ANSSI, accueillait la semaine dernière en ses murs un évènement fondateur en matière de partage et de sécurité numérique : la première édition de la conférence internationale sur la paix à travers les usages de l’Internet a réuni un large panel d’experts et d’observateurs internationaux, tous issus de plusieurs domaines académiques.

Une dimension juridique dominait toutefois une grande partie des échanges, en particulier autour du concept de « cyber-résilience » : si le numérique est désormais bien présent au cœur de nos modes de vie et du développement de nos sociétés, il peut également être source d’amélioration de fonctionnement de nos démocraties.

Les travaux issus des échanges se poursuivent sur la plate-forme collaborative jesuisinternet.today (où chacun est libre d’alimenter les réactions) en vue de préparer la prochaine édition, déjà programmée pour 2019.


La faille 0Day CVE-2017-0199 concernant Microsoft Office et les fichiers au format RTF est utilisée depuis Janvier 2017 pour distribuer des logiciels d’espionnage FINSPY et LATENTBOT.

Ce code malveillant est utilisé conjointement avec la faille 0day pour mener à bien du cyber espionnage. Le document piégé est une version malveillante d’un manuel d’entrainement militaire largement diffusé, notamment pour cibler des victimes de langue russe.