Revue de Presse du 30 Mai 2017

Le 30 mai 2017

En ce début de semaine, le Portail de l'IE passe une nouvelle fois au crible de l'intelligence économique les sujets qui ont fait l'actualité de la semaine passée.

Dans cet article, l'auteur rapporte une cartographie des informations que chaque utilisateurs envoie à Facebook. Share Lab, l'entité qui a porté le travail titanesque depuis plusieurs années, n'a travaillé qu'une infime partie des informations traitées par Facebook.

Le constat qu'ils font devient récurrent mais n'en reste pas moins impactant : avec tous les outils utilisés, cookies, les autorisations par les applications sur les smartphones, etc... la proportions des données que nous donnons à ces géants de la tech est gigantesque et en fait des acteurs très intrusifs dans notre vie privée.

Nous pouvons nous en réjouir, ou nous en plaindre, mais finalement peu importe, la majorité des utilisateurs ont déjà choisi par leur utilisation toujours plus important de ces services "gratuit" !


Le Softbank Vision Fund est désormais le plus grand fond de placement privé au monde du haut de ses 93 milliards de dollars. Une capacité de frappe entièrement dévouée au secteur de la « tech » et qui, loin d’adopter une posture à la mode en ne finançant que des startups, investira dans des grandes entreprises bien établies et en demande de capitaux. Masayoshi Son dit penser au 300 prochaines années mais il est bien loin de l’image d’un doux rêveur : connu pour traiter directement avec les leaders mondiaux, il a promis investir 50 milliards aux Etats-Unis et aider l’Arabie Saoudite à diversifier son économie.


Plusieurs mois après son départ de la Maison Blanche, Barack Obama ne semble pas épargné par certaines critiques en matière de gestion de la vie des citoyens américains : d’après un rapport d’observations de la Foreign Intelligence Surveillance Court (FISA) rendu public le 26 Avril dernier, il aurait expressément incité la NSA à poursuivre son travail de sourcing sur certaines catégories d’individus… à l’encontre du 4ème amendement de la Constitution américaine.

Si le 4ème amendement stipule que les citoyens ont le droit à la garantie de leur vie privée « contre les perquisitions et les saisies non motivées par un mandat », il apparaît que l’ancien président soit passé outre ce principe fondamental au pays de l’Oncle Sam en matière de liberté individuelle. Les actions ne se limitent plus à des faits physiques puisque la NSA a eu les coudées franches pour élargir ses actions.

C’est également l’image du renseignement américain toute entière qui se voit écornée par ces nouvelles révélations : Barack Obama s’était engagé au début de son second mandat à brider les moyens alloués aux différentes agences, et ce avant même que n’éclate les retentissantes affaires Assange et Snowden.


La délocalisation à l’étranger n’est pas un passage obligé, comme l’attestent ces cinq industriels de l'électronique qui ont relocalisé leur production en France.

Ils témoignent de leur pari gagnant au travers d’une carte interactive et souligne que la France dispose d’une capacité industrielle suffisante, sans avoir à délocaliser en Chine, il s’agit simplement d’une question de volonté !

 

 

 


Air Algérie se dote d’un nouveau logiciel de gestion des passagers. Plus moderne, il permettra à la compagnie d’élaborer une stratégie assumée d’intelligence économique. Les concurrents  d’Air Algérie n’auront plus qu’à bien se tenir !