Brève

La lettre INTEREST, une initiative d’Intelligence territoriale dans le Grand Est

Le 7 mai 2018 par Club Intelligence Territoriale de l’AEGE

Initiative originale dans le domaine de l’intelligence économique, la SEBL Grand Est (Société d’équipement du bassin lorrain) lance la lettre INTEREST (pour l’Intelligence territoriale Grand Est), une publication bimestrielle.

Cette dernière a pour vocation d’être une plateforme permettant à des experts d’analyser et proposer des lignes d’action pour optimiser les ressources de la région et ce, sous forme d’entretiens. Ainsi la SEBL entend accentuer autant la réflexion, l’agilité et la proactivité en matière d’Intelligence territoriale dans le Grand Est, qu’exposer son importance en matière d’aménagement du territoire et de développement économique dans les politiques locales. Les entretiens de la publication seront réalisés par le président de SEBL Grand Est, Thierry Hory.

Notons que la SEBL Grand Est est la Société d’Economie Mixte (SEM) d’aménagement de la Région qui en est le principal actionnaire. En bref la société veut « contribuer à la réflexion sur l’identité de la région Grand Est et les grands enjeux géoéconomiques auxquels elle est confrontée ». Par ailleurs, la lettre va jusqu’à mentionner la « guerre économique planétaire » et la nécessité de « l'enracinement local et de la mise en valeur des identités », réelles ressources permettant aux territoires d’optimiser leurs atouts afin de répondre à ces affrontements économiques.

La première lettre porte sur le thème « Populations, aménagement des territoires et intelligence territoriale ». Dans ce numéro de mars 2018, INTEREST recueille l’analyse de Gérard-François Dumont, professeur à l’université Paris-Sorbonne, démographe, géographe et économiste. Ce dernier, reconnu pour ces analyses en matière de démographie, y expose sa vision sur les mutations démographiques qui touchent le monde et la manière dont la population d’un territoire peut répondre aux problématiques liées au contexte actuel. En outre, il décrit l’indispensable apport de l’Intelligence territoriale tout en mentionnant les atouts du Grand Est et la nécessité de proactivité du territoire en la matière. Ainsi cet entretien démontre une fois de plus que l’Intelligence territoriale peut servir de moteur, créateur de synergies pour les réseaux et l’utilisation des ressources des territoires en général.

Ainsi nous voyons que la lettre INTEREST, à travers les entretiens qu’elle publie, permet de diffuser des éléments pragmatiques concernant le développement territorial du Grand Est, tout en débutant la diffusion d’une culture de l’Intelligence territoriale qui manque encore aujourd’hui aux territoires français. Il s’agit d’une initiative à suivre et qui permettra de constater comment une région peut assimiler les enjeux et les outils de l’intelligence économique dans ses propres politiques locales.

Télécharger le premier entretien

S’abonner à la lettre

Club Intelligence Territoriale de l’AEGE