Brève

[À écouter] Le droit américain, arme de guerre économique

Le 6 mars 2019 par Clément Lichère

Invité de l’émission « La Grande Table » sur France Culture, le chercheur et politologue Ali Laïdi expose les fondements de son dernier ouvrage, intitulé « Le droit, nouvelle arme de guerre économique » (Actes Sud, 2019).

Les retentissantes affaires de BNP Paribas, condamné pour viol d’embargo dans les années 2000 et d’Alstom dont la branche énergie a fini par être rachetée par General Electric sont des cas emblématiques d’emploi du droit comme arme de guerre économique. Partant de ces exemples, Ali Laïdi explique comment les États-Unis ont construit l’extraterritorialité de leur droit et de quelle manière les entreprises et la justice américaine l’utilisent depuis plusieurs années.

Le politologue soulève ainsi les mécanismes et les enjeux amenés par ces pratiques de l’allié américain. Ces dernières allant même jusqu’à menacer une partie de l’indépendance énergétique nationale dans le cas d’Alstom, partiellement en charge des centrales nucléaires françaises. Ali Laïdi relève également l’impuissance des gouvernements français, et plus largement européens, à opposer une réelle contestation à ces mouvements américains malgré l’apparition de (timides) réactions. Parallèlement, il questionne la réalité de la séparation actuelle entre l’Administration Trump et la justice américaine, sur l’affaire Huawei notamment.

L’interview dans son intégralité est à retrouver ici.