Brève

Le SYNFIE crée un Observatoire Français de l’Intelligence Économique

Le 10 mai 2019 par Thomas Lancrenon

Le Syndicat Français de l’Intelligence Économique s’apprête à créer une nouvelle structure qui se veut un pilier du paysage de l’IE en France.

Le 30 avril dernier, Alexandre Medvedowsky, Président du SYNFIE, signait un communiqué annonçant la création prochaine de l’Observatoire Français de l’Intelligence Économique. Partant du constat désormais largement admis d’une guerre économique mondiale, dans laquelle « les puissance moyennes comme la France sont menacées », cette nouvelle structure souhaite devenir un outil de sensibilisation à destination des décideurs français, opérant aussi bien au sein d’institutions publiques que de groupes privés.

Des initiatives publiques impuissantes

Une visée pédagogique donc, qui doit permettre aux acteurs économiques français d’identifier les menaces induites par la mondialisation. Et le spectre est large, des « champions nationaux, victimes d’agressions pour être détruits ou dévorés » - comment ne pas penser au rachat d’Alstom par General Electric – aux « start-ups innovantes », « proies faciles » par excellence.

Refusant de simplement « créer une structure de plus », dont les prétentions seraient purement académiques, le syndicat fondé en 2010, semble également vouloir se donner une portée opérationnelle.

Constatant, l’échec relatif des politiques publiques au niveau national, mais aussi européen, et déplorant l’absence de « volonté politique déterminée », l’Observatoire Français de l’Intelligence Économique souhaite « prendre l’initiative », et « recenser les signaux, faibles ou moins faibles, des menaces pesant sur nos entreprises, nos brevets, nos technologies »

 

Sauvegarde des intérêts français

Mentionnant ainsi les « lanceurs d’alerte, journalistes d’investigations, cadres dirigeants ou intermédiaires des entreprises ou de l’appareil de l’Etat » qui se heurtent trop souvent « au mur de l’indifférence ou de la complicité », cette nouvelle structure se conçoit également comme un relais d’informations et analyses stratégiques.

« Les acteurs économiques, syndicaux, associatifs pourront saisir l’Observatoire en toute confiance en protégeant leur anonymat et leurs sources. Les membres de l’Observatoire, après analyse, transmettront ces informations en toute indépendance ou les exploiteront en étant animés du souci de trouver la réponse la plus appropriée à la situation » explique ainsi Alexandre Medvedowsky.
Animés par un esprit manifestement combatif, le SYNFIE souhaite ainsi participer de manière très concrète à la sauvegarde des intérêts économiques français. « Nous nous désolons de voir notre pays, nos entreprises victimes de prédations et d’une forme de naïveté. Il est grand temps de réagir » conclut le communiqué.