Brève

Comment gérer un secret en entreprise?

Le 17 janvier 2012 par Portail de l'IE
Dans le monde du travail, le silence est d'or. Sur fond de compétition mondiale, l'entreprise reste bourrée de secrets, y compris vis-à-vis de ses équipes. Recettes de fabrication, plans stratégiques, campagne commerciale, données personnelles des salariés... les informations confidentielles sont partout.

Et de la « période grise » avant l'annonce de résultats de sociétés cotées à l'élaboration d'un plan social, certains secrets sont encadrés par la loi.

Sous peine de sanctions pénales, pouvant aller jusqu'à un an de prison et 150.000 euros d'amende en cas de délit d'initié (pour la personne qui transmet les informations). Les auteurs d'un délit d'entrave risquent, eux, une amende de 3.750 euros et un an d'emprisonnement. Mais, à l'ère de la mondialisation et d'Internet, l'entreprise a de plus en plus de mal à garder un secret. D'autant qu'un arsenal législatif impose une transparence grandissante sur des sujets naguère tabous -comme l'illustre le récent décret sur sa responsabilité sociétale. Et un employeur doit faire face à la curiosité de publics toujours plus nombreux : concurrents étrangers, actionnaires, investisseurs, salariés, ONG, consommateurs...

Lire la suite lesechos.fr