Brève

L’Indonésie et la France prêts à signer un accord de coopération en matière de défense

Le 23 janvier 2020 par Francis Striby
© Ambassade de l’Indonésie en France

Le ministre indonésien de la Défense, Prabowo Subianto, a rendu visite à son homologue française, Florence Parly, à Paris le lundi 13 janvier 2020, afin d’établir une coopération plus étroite en matière de sécurité et de défense entre les deux pays. Ce dernier compte sur l’industrie de l’armement française pour aider celle de son pays à se développer.

Cette visite, assez largement relayée dans les médias indonésiens mais non-médiatisée en France, s’inscrit dans le cadre de la célébration des 70 ans de relations diplomatiques entre la France et l’Indonésie et en est le premier événement d’envergure.

 

Lors de leur rencontre, les deux ministres ont convenu de renforcer la coopération franco-indonésienne en signant avant la fin de l’année un accord de coopération militaire (Defense Cooperation Agreement – DCA). Ce DCA devrait couvrir la formation et l’éducation, le développement de l’industrie de défense, le renseignement et le contre-terrorisme, les opérations de maintien de la paix et de missions humanitaires en cas de catastrophes naturelles. 

L’ambassadeur d’Indonésie en France, Arrmanatha Nasir, a déclaré que les deux pays ont de nombreuses occasions de développer la coopération en matière de défense, car « ils ont d’excellentes relations bilatérales et pratiquent chacun une politique étrangère indépendante ». Ce dernier estime aussi que, dans le cadre de ce DCA, l’industrie de défense française pourra contribuer à développer la capacité de défense de l’Indonésie grâce notamment aux transferts de technologies. Le ministre de la Défense indonésien compte sur cet accord pour renforcer la production domestique d’armement dont les forces indonésiennes ont besoin, notamment pour garantir leur approvisionnement. Plusieurs rencontres avec des représentants de l’industrie de défense française ont eu lieu pendant son séjour, en particulier dans les domaines de l’aviation, de la marine, des systèmes radars et de la production de munitions.

 

Pays émergent de 280 millions d’habitants (son PIB est passé de 165 à près de 1.000 milliards de dollars entre 2000 et 2016), l’Indonésie développe ses capacités industrielles à un rythme accéléré et son industrie de l’armement (Alutsista) en est un élément majeur. Son budget de défense est ainsi passé de 2,5 milliards de dollars en 2005 à 9,1 milliards en 2019. Le gouvernement indonésien a redéfini sa stratégie de défense dans le cadre d’un plan à moyen terme appelé Minimum Essential Force 2024 ou MEF 2024 pour garantir son intégrité territoriale dans une région du monde en pleine évolution, où, sur le plan extérieur, la Chine devient omniprésente et où les États-Unis se font plus discrets, tandis qu’à l’intérieur le pays fait face à la montée des groupes islamistes. 

 

Pour mémoire, le général Prabowo Subianto est l’ancien gendre du président déchu Suharto qui a gouverné l’Indonésie de 1965 à 1998 et a été renversé par une révolte populaire. Candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, il fut battu par le président sortant Joko Widodo, qui l’a nommé ministre de la Défense.
 

Francis Striby

Événements


Plus d'événements

Partenaires