Brève

La Caisse des Dépôts et Consignations va financer l’ « indépendance nationale »

Le 9 avril 2020 par Portail de l'IE

"Il faut qu'on réfléchisse à notre organisation industrielle et publique en termes d'indépendance nationale et de gestion des grands risques", a affirmé Eric Lombard lors de la présentation des résultats de la CdC.

Instrument à la disposition de l’État, la Caisse des Dépôts se positionne en faveur de la résilience économique française.

Lors de la présentation des résultats, Monsieur Lombard a réaffirmé le rôle que devra tenir dans les prochaines années l’Institution dont il a la charge. « Nous réfléchissons avec l'ensemble des investisseurs institutionnels pour mobiliser des fonds propres pour veiller à remuscler notre économie » d’après ses propos.

L’institution française créée en 1816 constitue d’après la Loi « un groupe public au service de l'intérêt général et du développement économique du pays. Ce groupe remplit des missions d'intérêt général en appui des politiques publiques conduites par l'État et les collectivités territoriales et peut exercer des activités concurrentielles. (…). La Caisse des Dépôts et consignations est un investisseur de long terme et contribue, dans le respect de ses intérêts patrimoniaux, au développement des entreprises. » (Article L.518-2 du Code monétaire et financier, tel qu'issu de la loi de 2008).

En cette période complexe, elle trouve alors pleinement son rôle comme sa filiale BPI également très engagée en faveur de l’économie française.


Portail de l'IE