Brève

Twitch : nouvelle plateforme de l’influence politique ?

Le 2 novembre 2020 par Alexandre SIMERAY

Le monde politique s’empare de l’espace publique numérique afin de séduire les jeunes électeurs. Cette tendance de fond qui a pris de l’ampleur depuis les élections présidentielles de 2016 a été illustrée la semaine dernière par l’évènement organisé sur la plateforme Twitch par Alexendria Ocasio-Cortez, la représentante du 14ème district de l’État de New-York.

Twitch, la plateforme de streaming lancée en 2011, était initialement utilisée pour diffuser du contenu en rapport avec les jeux vidéo. De par sa popularité croissante au fil des années, de nombreux artistes l’ont aussi utilisé pour montrer leur savoir-faire quant à leur spécialité (musique, peinture, …). Cependant, aujourd’hui ce même outil est utilisé par des personnalités politiques afin de véhiculer divers messages. Au-delà de la diffusion ou de la rediffusion de ces opérations de communication sur les différents réseaux sociaux, c’est l’utilisation des jeux vidéo en tant qu’espace d’expression qui est véritablement novateur. Joe Biden avait ainsi fait campagne au sein même du jeu Animal Crossing début septembre.

 

Sur la plateforme Twitch nous retrouvons ainsi la chaîne de Jean-Luc Mélenchon ou encore celle du président Donald Trump. Ces dernières majoritairement utilisées pour rediffuser des meetings politiques peuvent aussi servir de tremplin afin de se rapprocher de ses électeurs. Cette semaine, entre le 20 et 21 octobre 2020, Alexandria Ocasio-Cortez (AOC), une élue à la chambre des représentants des États-Unis, a réalisé un live sur sa chaîne Twitch. Cependant, au lieu de faire un discours politique, cette dernière a préféré jouer avec Ilhan Omar (élue américaine) et des streamers connus tel que pokimane ou encore jacksepticeye à Among Us, un équivalent du jeu « les Loups-Garous de Thiercelieux ». Ce live a été l’occasion pour la nouvelle streameuse de réaliser une opération d’influence tout en dépassant des records d’audience sur la plateforme.

 

L’évolution de cette fracture entre la condamnation du jeu vidéo et son utilisation aujourd’hui est aussi le fait de l’évolution de la société et de la présence de ce dernier dans notre « quotidien ». En plus du divertissement procuré aux spectateurs, « l’émission » a permis de mieux sensibiliser ces derniers aux votes, les dates de nombreuses élections dont celles du futur président américain étant le 3 novembre 2020. Cependant, derrière cela, nous pouvons aussi apercevoir une tentative de toucher les plus jeunes et de les inclure dans la vie politique.  Au final, l’utilisation du support vidéoludique, notamment par le biais du streaming, permet aussi bien de changer son image publique que de se rapprocher de son (futur) électorat tout en augmentant la portée de ses capacités d’influence sur les spectateurs.

Partenaires