Brève

Un retour de l’or au premier plan en 2021

Le 30 novembre 2020 par Evan Tirologos

Alors que le cours de l’or connait une forte baisse ces derniers jours, cette tendance pourrait être de courte durée. La fragilité des économies occidentales et la perspective d’un grand reset monétaire vont rapidement remettre le métal jaune sur le devant de la scène. D’autant plus qu’il sert d’instrument dans la lutte qui oppose la Chine et les États-Unis sur le plan monétaire.

L’annonce des vaccins Pfizer et BioNTech dans la lutte contre la pandémie du Covid19 a déclenché un élan d’optimisme, voire d'euphorie sur les marchés mondiaux. De son côté, l’or est lui en train de connaitre une tendance diamétralement opposée. Valeur refuge en forte hausse depuis le début de l’année 2020, son cours a chuté de près de 10% sur le mois de novembre mais à moyen terme les politiques monétaires américaine et chinoise éléments devraient rapidement refaire partir son cours à la hausse.

Tout d'abord, la Banque centrale américaine va maintenir ses taux directeurs  proches de zéro au moins jusqu’en 2023. Cette annonce cumulée à des anticipations d’inflation en hausse risque de faire chuter les taux d’intérêt réels américains qui possèdent une corrélation inversée quasi parfaite avec le cours de l’or depuis 10 ans. En d’autres termes, cette baisse des taux d’intérêt réels va vraisemblablement entrainer une augmentation du cours de l’or tiré. 

Ensuite, avec des économies occidentales exsangues et surendettées, la perspective d’un reset monétaire international commence à prendre forme de plus en plus. La Chine entend tirer profit de cette situation en venant s’affirmer définitivement comme la nouvelle puissance monétaire mondiale. Pour cela elle est en train  de dédollariser l’Asie et d’y établir « une zone monétaire yuan » attachée à une contrepartie en or. Dans cette perspective elle achète depuis quelques années des tonnes d’or sur les marchés mondiaux. Depuis le début des années 2000, son stock d’or a connu une croissance vertigineuse de près de 500 %. Grâce à son stock d’or elle se place comme l’alternative au dollar si jamais les performances de l'économie américaine provoquait une perte de confiance dans sa devise. En effet depuis la fin de l'étalon or, le dollar est adossé à la confiance que suscite l'économie américaine.

Ainsi, avec un engouement croissant de la part des États et des investisseurs il est fort probable que l’or fasse parler de lui dans la guerre économique qui oppose les États-Unis et la Chine.

Evan Tirologos