Brève

Total renforce ses positions sur le marché de l’avitaillement en GNL

Le 17 mars 2021 par Pierre-Guive Yazdani

La major française, via sa filiale Total Marine Fuels Private Limited, a obtenu une troisième licence d’avitaillement en Gaz Naturel Liquéfié (GNL) à Singapour. Elle conforte ainsi son engagement à faire de la cité-État une des plus importantes plateformes d’avitaillement en GNL marin en Asie. Après CMA-CGM, GTT Group et Vinci, la France confirme une nouvelle fois son excellence dans la filière navalo-gazière.

Total s’engage de plus en plus dans la décarbonation de ses activités et se place sur un marché qui pourrait lui assurer de confortables revenus. Ainsi, la major française multiplie les annonces allant dans ce sens comme par exemple sa participation à la coalition “Getting To Zero” crée par l’Organisation Maritime Internationale qui promeut la neutralité carbone des acteurs de l'économie maritime. Outre Singapour, Total possède également une position stratégique de premier ordre via sa présence pour le même service à Rotterdam; à l’occasion de la visite du navire Jacques Saadé de CMA-CGM, le plus gros porte-conteneur propulsé au GNL, les deux entreprises françaises avaient réalisé le record mondial du plus gros avitaillement.

 

L’avitaillement consiste à fournir à un navire avant son départ tout ce qui lui sera nécessaire. Dans ce cadre, la filiale Total Marine Fuels Private Limited a obtenu une troisième licence d’avitaillement en GNL de la part de L’Autorité Maritime et Portuaire de Singapour pour une durée de cinq ans à partir du 1er janvier 2022 soit jusqu’en 2027. Cette licence confirme la volonté de Total de faire de Singapour une des plateformes les plus importantes d’avitaillement en GNL marin pour l’Asie. En effet, dès 2019, la major française avait signé un accord afin de porter la création d'une chaîne logistique d’avitaillement en GNL dans le port de Singapour.

 

Avec d’importants services d’avitaillement en GNL à Singapour et Rotterdam, deux des plus importants ports du monde, Total s’affirme donc comme un des leaders dans la fourniture de ce service. La major française s’active afin d’éviter d’être piégée par un baril de pétrole trop bas et qui menace sa rentabilité.

 

Pierre-Guive Yazdani

Pour aller plus loin: