Brève

L’Intelligence Economique s’enracine en Afrique

Le 14 décembre 2016 par Emma Thévenau

Le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) publie un Référentiel africain de veille et d'intelligence économique. Un moment d'exception pour la communauté africaine de l'Intelligence Economique !

Le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) qui a vu son existence consacrée le 03 août 2015 a pour dessein de promouvoir l’intelligence économique sur le continent. L’objectif est double. Il s’agit de sensibiliser les pouvoirs publics, les entreprises et le monde éducatif aux enjeux de la veille.  En outre, la maîtrise de la connaissance et de l’information permet de se positionner pour la conquête de nouveaux marchés.

A l’origine de la création de ce centre, le constat que le continent africain est devenu un terrain privilégié pour les investisseurs étrangers et donc l’importance vitale de protéger ses ressources naturelles ainsi que de son patrimoine informationnel. L’implantation de cabinets de conseil tels que PwC ou KPMG dans des pays parfois jugés à risque, témoigne de l’attractivité manifeste de ces terres.

Un référentiel a été élaboré dans l’optique de fournir une sorte de « grille de lecture » de l’offre de formations existante en intelligence économique. Ce référentiel prend en compte 7 dimensions et 23 critères. A l’aide de cette grille, un système de notation permet d’évaluer avec précision à l’aide de 175 indicateurs, les formations en intelligence économique.

L’objectif est d’encourager l’amélioration permanente des offres de formation en intelligence économique et de proposer des qualifications en adéquation avec le marché africain.

Emma Thévenau