Enjeux de Puissances


Au FIC, la cybersécurité passe à l'offensive
5 février 2019

La onzième édition du FIC, forum international de la cybersécurité, s’est tenue à Lille les 22 et 23 janvier dernier. Security and Privacy by design était le thème de ce rendez-vous phare des métiers de la cybersécurité.

La patiente victoire chinoise sur le marché du lithium chilien
1 février 2019

En novembre 2018, le Tribunal de la Libre Competencia (TDLC) chilien a permis à l’entreprise chinoise Tianqi de racheter 24% des parts de SQM (Sociedad Mineria y Quimica de Chile) au canadien Nutriem. Depuis juin 2018, une enquête était en cours afin de vérifier que cette vente n’allait pas entraver la libre concurrence dans le pays et créer un monopole chinois sur le marché du lithium.

Un  « Special Purpose Vehicle » européen pour contourner les sanctions américaines contre l’Iran ?
30 janvier 2019

Ainsi que le mentionnait en novembre 2018 Le Portail de l’Intelligence Economique, dans son article « Les États-Unis, juges et parties des mondes de la finance et de l’économie », la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, tentent de manière conjointe, de lutter contre les effets des mesures extraterritoriales américaines adoptées suite à l’abandon par D. Trump de l’accord sur le nucléaire Iranien conclu en 2015.

Le ministère des Armées revendique une politique de cyberdéfense offensive
23 janvier 2019

Les menaces dans le cyberespace évoluent, deviennent plus diverses, plus fréquentes, plus dangereuses et plus disruptives. En parallèle, l’approche doctrinale du ministère des Armées évolue pour garantir la souveraineté nationale. Dans un discours du 18 janvier 2019, sur la stratégie cyber des armées, la ministre des Armées Florence Parly a présenté les éléments publics de doctrine militaire de lutte informatique défensive (LID) et de lutte informatique offensive (LIO).

Affaire Alstom-GE : le député LR Olivier Marleix saisit la justice
18 janvier 2019

Le 17 janvier 2019, le député et ancien président de la commission d’enquête parlementaire Olivier Marleix, a saisi le parquet de Paris afin de lever certaines zones d’ombre sur l’affaire Alstom-GE. Dans son courrier au procureur de la République, le député LR avance quelques hypothèses sur le rôle joué par Emmanuel Macron dans l’affaire et fait le lien avec les dons reçus par le parti En Marche ! pendant la campagne.

Les zones d’ombre de l’affaire Alstom selon Frédéric Pierucci
17 janvier 2019

Frédéric Pierucci, ancien cadre dirigeant d’Alstom, a publié, avec Matthieu Aron, journaliste au Nouvel Observateur, son livre Le Piège américain, mercredi 16 janvier 2019. Ce livre lève le rideau sur les coulisses de la guerre économique que les États-Unis ont livré à la France pour s’emparer de la partie stratégique de l’une de ses pépites industrielles du secteur énergétique : Alstom.

Le président du comité olympique japonais mis en examen à Paris pour corruption
11 janvier 2019

Des juges d’instruction français ont prononcé, le 10 décembre 2018, la mise en examen de Tsunezaku Takeda, le numéro 1 du comité olympique japonais. Il est accusé de « corruption active » dans la campagne d’attribution des jeux olympiques de 2020.

Asie du Sud-Est : Londres cherche à retrouver un pied militaire dans la région
7 janvier 2019

Le Royaume-Uni devrait déployer une base militaire en Extrême-Orient dans les prochaines années, traduisant un retour concret sur la scène asiatique. Une politique étrangère qui accompagne le processus d’éloignement avec l’Union européenne suite au Brexit.

Le softpower indien à l’épreuve
4 janvier 2019

Le 21 juin est devenu, depuis 2015, la journée internationale du yoga. Sous l’impulsion de Narendra Modi, le premier ministre indien, le yoga a fait son entrée dans la mondialisation.

1er janvier 2019, entrée en vigueur de la loi sur la cybersécurité au Vietnam
2 janvier 2019

Depuis le 1er janvier 2019, la loi portant sur la cybersécurité impose de nouvelles obligations aux entreprises étrangères. Ces dernières doivent désormais installer des infrastructures au Vietnam permettant d’y stocker les données collectées et mettre en place des mesures techniques pour effectuer un meilleur contrôle du contenu divulgué, par exemple, sur les réseaux sociaux.

Banque du Liban, infirmière de l’Etat Libanais
31 décembre 2018

Pays marqué par l’endettement, l’instabilité et la corruption, le Liban vient encore une fois d’éviter la débâcle. Retour sur les interventions de la Banque centrale libanaise qui semble dépasser ses prérogatives pour venir au secours du pays.

Les Assises Africaines de l’Intelligence Économique : le rendez-vous africain de l’IE
28 décembre 2018

Depuis 2016, les Assises Africaines de l’Intelligence Économique (AAIE) rassemblent la communauté africaine francophone de l’Intelligence économique. Le 13 et 14 décembre dernier s’est ainsi tenue la troisième édition des AAIE à Dakar, autour de la thématique : « L’intelligence économique au cœur de la transformation digitale ».

Le fonds activiste Elliot attaque le géant des spiritueux Pernod-Ricard
18 décembre 2018

Alexandre Ricard est à la tête du Groupe Pernod-Ricard depuis trois ans. Il a opté en 2017 pour une stratégie de surinvestissement dans les marques et les marchés clés, notamment aux États-Unis et en Chine. « J'ai un plan qui délivrera une croissance du chiffre d'affaires et une performance au niveau du résultat net, nous mettant en position de créer de la valeur de manière durable et responsable » précisait le PDG du groupe Pernod-Ricard.

[JdR] Risques et relations internationales : les intérêts français en Afrique
13 décembre 2018

Investissements massifs opérés par Pékin en Afrique, projet de sortie du franc CFA mené par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, guerre d'influence entre la Chine, la Russie et l’Inde pour obtenir l'allégeance des dirigeants africains... Autant de signaux faibles qui constituent une menace pour les intérêts de la France en Afrique, continent où elle a historiquement conservé une place de choix.

La guerre sino-américaine des télécoms : l’étau se resserre sur Huawei
12 décembre 2018

Après un effort concerté des autorités américaines pour bloquer l’accès à Huawei au marché intérieur des États-Unis, une campagne de déstabilisation du géant chinois des télécoms auprès des partenaires des Etats-Unis est à l’œuvre depuis près de huit mois. Les autorités américaines semblent avoir jeté leur dévolu sur les infrastructures 5G du groupe, en estimant que celles-ci pouvaient comporter de nombreuses portes dérobées (« backdoors ») permettant aux services de renseignement chinois d’accéder à des données privées. En alimentant la suspicion quant au niveau de sécurité des infrastructures 5G de Huawei, les Etats-Unis cherchent à convaincre leurs alliés de renoncer à un constructeur qui était pourtant bien positionné pour l’emporter sur les marchés de la 5G. Comme si cette tentative d’affaiblissement ne suffisait pas, les Etats-Unis ont joué la carte de l’extraterritorialité pour asséner le coup fatal à leur concurrent.

L’industrie de défense du colosse africain ou comment l’Algérie achète son indépendance stratégique
10 décembre 2018

L’Algérie, acteur incontournable de l’Afrique du Nord, devient, par ses investissements massifs au profit de son armée, la première puissance militaire du continent. L’armée nationale populaire algérienne (ANP) est actuellement considérée comme la 12e puissance militaire mondiale.

Carlos Ghosn : entre tribunal médiatique et déstabilisation économique
7 décembre 2018

Alors que le président de Renault-Nissan Mitsubishi a été démis de ses fonctions à la tête des deux entreprises japonaises, les motifs de son arrestation restent incertains.

Le gouvernement renforce le contrôle des investissements étrangers dans les secteurs stratégiques
7 décembre 2018

Le 1er décembre était publié au journal officiel un décret obligeant les investisseurs étrangers à obtenir une autorisation préalable pour certains domaines bien précis.

[JdR] Conseil de lecture : "AI Superpowers" de Lee Kai-Fu
6 décembre 2018

Dans AI Superpowers China, Silicon Valley and the New World Order, Lee Kai-Fu soutient une thèse simple : les développements sans précédent de l’intelligence Artificielle vont provoquer des changements spectaculaires, bien plus tôt que prévu. Dans cette compétition mondiale pour la domination de l’IA, l’auteur estime que seuls la Chine et les Etats-Unis ont la taille critique pour combattre. La question centrale du livre est donc « laquelle de ces deux nations va l’emporter ? »