Amérique du Nord


Prix du baril : alliance inédite entre les États-Unis et la Chine
25 novembre 2021

Dans une alliance inédite qui met une nouvelle fois en lumière la traditionnelle confrontation entre les pays producteurs de pétrole et les pays consommateurs, les États-Unis et la Chine ont annoncé de concert qu’ils puiseraient dans leurs réserves stratégiques de pétrole. L’objectif affiché est de freiner l’inflation de l’or noir consécutif à la reprise post-covid. Ils sont accompagnés du Japon, de l’Inde, ainsi que du Royaume-Uni.

General Electric, une scission révélatrice de l’essoufflement du business model nucléaire ?
15 novembre 2021

Le mardi 09 novembre, General Electric (GE) a annoncé sa décision de se scinder en trois entreprises distinctes, toutes cotées en bourse. Le conglomérat américain, qui ne s'est jamais véritablement remis de la dernière crise financière et de médiocres opérations de rachat, avait jusque-là réussi à repousser l'échéance d'une réorganisation massive, enchaînant plans sociaux et restructurations. Que cela indique-t-il sur l’état du business model du nucléaire ? Quels peuvent être les impacts sur la France ?

L’ambition américaine d’une coalition contre les avancées technologiques à vocation militaire chinoises
28 octobre 2021

Face à la menace chinoise, aussi bien économique, militaire que culturelle, les Etats-Unis souhaitent renforcer le contrôle des exportations sur des technologies à usage militaire, et imposer à ses partenaires ces restrictions. Une façon pour Washington de freiner l’essor économique et militaire chinois en formant une coalition d’Etats alliés. Mais aussi un premier pas pour éventuellement élargir le champ des secteurs sujets à cet export control.

[CONVERSATION] : Guerre économique, campagnes d’influence et souveraineté des données à l'approche des présidentielles : la France est-elle bien “cyberarmée”? [1/2]
26 octobre 2021

Il n’y a pas si longtemps, dans un monde où la mondialisation, les interdépendances et l’ultralibéralisme se pensaient garants du « doux commerce » et de la paix, la souveraineté était un terme péjoratif. Synonyme de protectionnisme, et donc de repli commercial, géopolitique, voire identitaire, les États s’appelaient encore entre eux des « alliés ». Frans Imbert-Vier, spécialiste des enjeux de cybersécurité et de souveraineté numérique, revient pour le Portail de l’IE sur cette notion de souveraineté, qui théoriquement devrait se trouver au cœur des préoccupations électorales dans un contexte de guerre économique.

Accord Nord Stream 2 : vers un nouvel équilibre énergétique en Europe de l’Est ?
1 octobre 2021

Signé fin juillet 2021, l’accord germano-américain sur la sécurité énergétique européenne acte la finalisation du gazoduc Nord Stream 2, redéfinissant en profondeur les positions et intérêts des acteurs de l’échiquier énergétique européen. En toile de fond de ce revirement américain, se dessine la perte de parts de marché gazières de la Russie au bénéfice de ces derniers.

General Electric officialise les négociations avec EDF pour la vente de sa filiale nucléaire
27 septembre 2021

L’information avait fuité dans la presse dès le 27 août 2021, c’est désormais officiel. General Electric vient d’annoncer que l’entreprise était rentrée en négociation avec EDF pour le rachat des activités Nucléaire de GE Steam Power. C’est cette même branche qui avait été vendue par Alstom à GE en 2014. Cette annonce pourrait s’inscrire dans la volonté d’Emmanuel Macron de donner un nouveau souffle à la filière nucléaire française.

Le « contrat du siècle » de Naval Group tombe à l’eau
16 septembre 2021

Signé en 2016, le contrat concluant la vente de 12 sous-marins de la classe Attack pour un montant d’une trentaine de milliards d’euros a fait l’objet d’un revirement soudain, le gouvernement australien préférant finalement un partenariat américano-britannique aux contours plus larges. Un coup de massue pour Naval Group, objet d’une guerre d’influence de longue date mêlant intérêts politiques et industriels, qui ne pensait cependant pas perdre un contrat liant l’industriel français et l’Australie pour une durée de 50 ans.

Le dirigeant d’Amazon à bord du premier vol touristique dans l’espace
9 juin 2021

Lundi 7 juin, Jeff Bezos a annoncé sur son compte Twitter qu’il sera membre de l’équipage du New Shepard, le vol planifié dans le cadre des missions initiées par l’entreprise Blue Origin, le programme spatial développé par Amazon. Ce premier vol touristique dans l’espace organisé par le géant étasunien attire de nombreux regards et s’inscrit dans une lutte indirecte face à tesla et SpaceX.

Comment les entreprises françaises se protègent-elles face aux armes législatives américaines ?
7 juin 2021

Les lois extraterritoriales américaines sont plus que jamais redoutables et redoutées par tous. Leur grand point fort : les lourdes sanctions qu’elles causent à des entreprises françaises et étrangères mettant ainsi en péril leur activité. Dans ce contexte de guerre économique internationale, où les Américains sont parvenus à mettre l’outil législatif au service de leur puissance, la France cherche à s’armer, difficilement, pour protéger ses entreprises.

Une possible sanction extraterritoriale française pour Google
4 juin 2021

Le 27 mai 2021, le Wall Street Journal a annoncé que l’enquête française, lancée en 2019, sur la domination de Google en tant que fournisseur d’outils d’achats et de vente d’annonces sur le web, était la plus avancée au monde. Pourtant, l’issue de cette affaire pourrait bien ne pas voir opérer de réels changements sur les habitudes du groupe.

Le “big reset” fiscal, le réveil des Etats ?
2 juin 2021

L’agence Reuters se serait procurée un brouillon de communiqué du G7 annonçant un projet d'impôt mondial minimum sur les sociétés. Le sommet qui doit avoir lieu les 4 et 5 juin à Londres est le premier post-pandémie. Il devrait donc confirmer le réveil du Politique face aux géants du numérique et marquer la volonté des États de réguler au plus haut niveau.

Guerre du Viêt-Nam, le Pentagone dans l’entrave socio-médiatique et informationnelle
21 mai 2021

En 1956, les dernières troupes françaises quittent l’Indochine, laissant le flambeau à des Américains en pleine croisade idéologique contre l’Ours Soviétique. S’annonce alors une guerre d’un genre nouveau considérant que les Etats-Unis se battent ici sur deux fronts. D’un côté contre le Viêt-Cong, de l’autre contre ses propres citoyens, affûtés par le phénomène de contre-culture et l’entorse informationnelle du Pentagone. Cet article sort la Guerre du Viêt-Nam du terrain martial pour se focaliser sur les quelques processus qui ont conduit les États-Unis à s’enliser.

Vers un retour de l’inflation ?
12 mai 2021

L’inflation revient au cœur des préoccupations des investisseurs. En effet, alors que le thème a plus ou moins disparu du débat public depuis plusieurs années, la crise de la Covid-19 pourrait être le signe d’une révolution, au sens premier du terme. Après des années d'inflation maîtrisée sur les biens de consommation, certains indicateurs commencent à inquiéter sérieusement les investisseurs qui, dans le sillage des valeurs technologiques américaines, reculent de plus en plus.

Huawei : la Chine accuse les Etats-Unis d’être à l’origine de la pénurie de puces
29 avril 2021

Le président de Huawei, Liang Hua, a une nouvelle fois accusé les Etats-Unis d’être à l’origine de la pénurie de puces, qui pourrait expliquer la baisse du chiffre d’affaires du fabricant chinois. Une situation pouvant être à la conséquence des sanctions imposées par l’ex-administration Trump en 2019.

Les États-Unis dénoncent le manque de maturité cyber de l’Union Européenne
21 avril 2021

Lors de la rencontre entre Margrethe Vestager de la Commission européenne et Mark Warner, président de la Commission du renseignement du Sénat américain, les États-Unis ont appelé à une cyber collaboration transatlantique contre l’axe sino-russe à la suite de l’affaire SolarWinds. Cette attaque informatique attribuée aux services de renseignement russe par Washington, a également impacté les pays membres de l’Union sans qu’elle ait sur le vieux continent le même retentissement médiatique, au grand dam du sénateur.

Nasa : le projet Artémis se fera avec Elon Musk
20 avril 2021

La Nasa a annoncé le samedi 17 avril 2021 qu’elle avait choisi SpaceX, entreprise du patron de Tesla, Elon Musk afin d’envoyer des hommes sur la Lune. Un contrat de 6,8 milliards de dollars remporté pour la réalisation de l’alunisseur du projet Artémis. La Nasa ouvre donc son secteur aux entreprises privées et Elon Musk remporte par la même occasion, une victoire sur son rival Jeff Bezos et le projet Blue Origin.

Coopération nippo-américaine pour la 6G
19 avril 2021

Les États-Unis et le Japon ont convenu d’investir conjointement 4,5 milliards de dollars dans la course à la 6G. Cette collaboration prend place dans un contexte mondial de plus en plus tendu avec la République Populaire de Chine, pays leader de la 5G.

La riposte de l’administration Biden face aux cyberattaques russes
16 avril 2021

L'administration Biden a annoncé, jeudi 15 avril 2021, des sanctions financières lourdes à l’encontre des institutions gouvernementales russes ainsi que dix responsables russes identifiés, et sur-le-champ expulsés, pour violation de cybersécurité, interceptant des données confidentielles américaines via un logiciel fabriqué par SolarWinds. Le verdict, dès lors tombé, leurs relations politique, économique et diplomatique s’annoncent incertaines.

[JDR] : Les limites de l’indépendance énergétique : l’exemple de la crise texane
15 avril 2021

La relance récente de production de terres rares aux États-Unis, face à la pression du potentiel monopole chinois, s’inscrit dans une démarche de souveraineté énergétique étasunienne. Le pays souhaite exploiter ses propres ressources et le cas concret du Texas en fait un exemple expérimental en matière d’indépendance énergétique. Son système pour l’instant territorial, permet d’appréhender les failles existantes à cette hégémonie de l’énergie auxquelles le reste du pays sera amené à faire face s’il devient totalement autosuffisant.

Négociations américano-iraniennes à Vienne : cartes posées et paris lancés
9 avril 2021

La reprise des négociations sur le nucléaire iranien à Vienne, le mardi 6 avril 2021, dont Téhéran et Washington sont les principaux protagonistes, pourrait laisser imaginer une levée des sanctions américaines actuellement en vigueur à l’encontre de l’Iran et un retour de l’embargo des Nations-Unies sur ses armes. Ces négociations arrivent à point nommé pour les deux camps qui gagneraient chacun en influence.