Amérique du Nord


Attaques informationnelles et spéculations : Casino, un groupe français ciblé par les short-sellers américains
13 septembre 2018

Depuis plusieurs années, le groupe Casino fait face à une forte pression boursière. Cette dernière s’est accentuée à la fin du mois d’août, lorsqu’une une offensive spéculative a fait chuter de 10% l’action du groupe.

Les États-Unis renforcent le contrôle des investissements étrangers sur leur territoire
15 août 2018

À l’heure de la montée des tensions commerciales et de l’annonce de nombreuses mesures protectionnistes, les États-Unis renforcent le contrôle des investissements étrangers sur leur territoire grâce au FIRRMA (Foreign Investment Risk Review moderniation Act).

La France et l’Europe face à l’imperium juridique américain
31 juillet 2018

Le 14 mai 2018, Conférence co-organisée par la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, l’Académie de l’Intelligence Economique et France Audacieuse. Avec la participation de : Paul-Albert Iweins, Hervé Juvin, Pierre Lellouche, Jean-Michel Quatrepoint, Claude Revel

Cloud Act, l'offensive américaine pour contrer le RGPD
22 juin 2018

Alors que l’ensemble des pays européens entamait la dernière ligne droite vers l’application du règlement pour la protection des données personnelles (RGDP) entré en vigueur ce 25 mai, les Etats-Unis renforçaient en toute discrétion leur extraterritorialité juridique sur les données avec le Cloud Act. Un revers de main qui balaie les nouvelles règles sur la confidentialité des données en Europe et qui replace au cœur du débat la question de la souveraineté numérique.

Sanction Américaine contre l’Iran : Les limites de la stratégie de l’épouvantail
6 juin 2018

Suite à la déclaration de Donald Trump le 8 mai dernier, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l’accord sur le nucléaire iranien. Celui-ci s’accompagne d’une volonté de faire peser à nouveau des sanctions économiques américaines sur l’Iran. Déjà lourdes à l’époque, elles pourraient atteindre des niveaux historiques selon la récente déclaration de Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine.

Une ancienne cadre du FBI et du DoJ nommée à la tête du SFO : un pas de plus pour l’ingérence économique américaine ?
6 juin 2018

Lisa Osofsky, ancienne cadre du FBI et du Department of Justice (DoJ), vient d’être nommée directrice du Serious Fraud Office (SFO). Cette quinquagénaire, à la double nationalité américaine et britannique, remplacera, dès le 3 septembre prochain, pour un mandat de cinq ans renouvelable, Mark Thompson, directeur intérimaire du SFO.

Guerre économique sur le marché de la codification des dispositifs médicaux en Europe : Etats-Unis 1 – 0 UE (2/2)
5 juin 2018

La stratégie de Jay Crowley, pour influencer la Commission européenne afin de mettre en place l’identification unique de dispositifs (UDI), n’est pas menée uniquement par l’administration américaine. La technique est plus complexe puisque la FDA en fait autant la promotion que Global Standard 1 (GS1). Rappelons tout d’abord que GS1 n’est pas une entreprise mais une organisation à but non-lucratif financée par les cotisations des entreprises utilisatrices. Fondée en 1974, elle couvre à l’origine le secteur de la grande distribution en étant la première à introduire le code-barres comme moyen d’archivage des éléments produits. Son modèle de code, appelé GTIN (Global Trade Item Number), est composé de 8, 12, 13 ou 14 chiffres.

Chypre revient sur l’échiquier méditerranéen grâce à l’énergie
13 avril 2018

Le gaz naturel découvert en Méditerranée orientale en 2011 sera en partie exporté vers l’Europe via Chypre. Grâce aux hydrocarbures et à sa position géographique, l’île se réapproprie la position de relais stratégique entre l’Europe et le Moyen-Orient qu’elle occupe historiquement. Elle fait ainsi son retour sur les échiquiers politiques et économiques régionaux.

La voiture autonome, une révolution industrielle… et assurantielle ?
12 avril 2018

L’arrivée des voitures autonomes dans notre quotidien ne fait plus figure d’une simple utopie technologique, mais bien d’une réalité indéniable. Déjà existants en version semi-autonomes, on s’attend à une arrivée de ces modèles très prochainement, pour un développement croissant aux alentours de 2035. Néanmoins, au-delà de questions techniques, morales ou éthiques gravitant autour de ce sujet, le problème de l’assurabilité de ces véhicules constitue une source d’interrogations, pour les assureurs en particulier. A l’aide de l’intervention de plusieurs experts lors des 26ème Rencontres du Risk management de l’AMRAE, l’équipe des Jeudis du Risque tentera d’éclairer les enjeux derrières certains risques induits par ce développement.

[JdR] La santé et la sécurité des voyageurs d’affaire : Travel Risk Map 2018
29 mars 2018

En ce début d’année 2018, International SOS a souhaité faire le point sur les risques de santé et de sécurité auxquels les voyageurs d’affaire peuvent être confrontés. Pour cela, la société, spécialisée dans la mise en place de solutions d’urgence médicale et sécurité aux entreprises à l’international revient sur sa « Travel Risk Map 2018 ».

La France en guerre économique sous-marine pour sauver sa souveraineté
28 mars 2018

Le 21 février 2018, l’Assemblée Nationale a organisé une Commission d’enquête des décisions industrielles, avec une table ronde consacrée à l’Intelligence Économique. À cette occasion, Alain Juillet, ancien membre du Service Action (SA) et Directeur du Renseignement de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) a déclaré que “la France avait perdu sa souveraineté nationale au profit des États-Unis d’Amérique”.

Intelligence Artificielle et Intelligence Economique : un avenir conjoint ?
26 mars 2018

Il existe deux manières d’aborder le lien entre Intelligence Artificielle (IA) et Intelligence Economique (IE). La première consiste en une analyse des applications potentielles et des apports de l’IA mise au service de l’IE. La seconde s’apparente à l’utilisation de l’IA comme atout de puissance dans un jeu de guerre économique.

Guerre de l’acier et de l’aluminium : une guerre économique au service du politique
18 mars 2018

Donald Trump annonçait, le 8 mars dernier, l’éventuelle mise en place de droits de douane de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium importés aux États-Unis, arguant de la protection de secteurs cruciaux pour la sécurité nationale et d’une réponse à la concurrence déloyale de pro-ducteurs étrangers, notamment chinois.

Ligne coupée entre Huawei et les États-Unis d’Amérique
2 février 2018

« Barrières invisibles ». C’est ainsi que le ministre chinois du commerce a qualifié la stratégie des États-Unis d’Amérique visant à empêcher l’alliance entre Huawei et AT&T, opérateur américain de premier plan. L’intérêt et la sécurité de la nation ont été évoqués comme prétexte, car ledit partenariat aurait permis au leader chinois de la téléphonie de conquérir le marché nord-américain des smartphones.

Nucléaire iranien : quand le jeu d’influence de Trump menace les relations internationales et le traité de non-prolifération des armes nucléaires
31 janvier 2018

L’Iran est depuis quelques années l’un des points d’inquiétude de la scène internationale à cause notamment de son programme nucléaire. Toutefois, cette inquiétude et les tensions internationales se sont relativement apaisées grâce à la signature, le 14 juillet 2015, de l’accord de Vienne. Pourtant, aujourd’hui encore cet accord fait beaucoup parler de lui surtout avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. En effet, le Président américain demande aux autres membres signataires de l’accord de Vienne sa révision en y intégrant d’autres mesures telles que le programme balistique, au risque de voir son pays se désengager.

La stratégie de la Chine sur l’Intelligence Artificielle face aux États-Unis
24 janvier 2018

Depuis le début de la décennie, le domaine de l’intelligence artificielle (IA) s’est grandement développé et perfectionné. La combinaison des facteurs entre la disponibilité de nouvelles capacités de calcul et des algorithmes d’apprentissage profonds a entraîné une augmentation de l’intérêt sur le domaine. L’IA n’est plus simplement une technologie en développement, mais devient un enjeu de puissance.

L’extraterritorialité américaine : une superpuissance juridique de la lutte contre la corruption mondiale
20 janvier 2018

“Les efforts pour installer et développer la démocratie dans ces pays sont contrecarrés si des hommes d'affaires internationaux considèrent qu’ils ne peuvent pas rivaliser sans corruption”. Tels sont les propos tenus par le juge américain Arterton lors du procès de Frédéric Pierruci, le salarié condamné dans l’affaire Alstom. Cette affaire est l’exemple-type qui reflète la puissance des États-Unis et de l’extraterritorialité de leur droit.

La Maison-Blanche, bientôt dotée d’un service de renseignement privé ?
8 janvier 2018

La Maison-Blanche songerait à mettre sur pied son propre réseau d’espionnage privé. C’est ce que révèle une vaste enquête du média américain The Intercept. Les proches de Donald Trump envisageraient cette solution pour contourner un « État profond » qu’ils jugent hostile à leur égard.

Affaire Frédéric PIERUCCI : le cadre d’Alstom retourne en prison
26 octobre 2017

Aujourd’hui, jeudi 26 octobre, Frédéric Pierucci, ancien Vice-Président monde de la division chaudière d’Alstom Power Inc. (filiale basée au Connecticut), retourne en prison aux Etats-Unis afin d’y purger sa peine de 14 mois. La situation de ce « cadre maudit » touche de près l’affaire du rachat d’Alstom par General Electric en 2014. Elle pose d’ailleurs plusieurs questions, en termes de respect des droits de l’homme, de limites de l’extraterritorialité du droit américain, et d’indépendance énergétique française.

Un prix Nobel pour l'influence et la propagande
20 octobre 2017

Le 9 octobre dernier, Richard Thaler, économiste américain de l’université de Chicago, recevait le prix Nobel de l’Économie pour ses travaux sur l’économie comportementale, discipline qui prend en compte le comportement humain comme facteur décisif dans ses choix économiques. À contre-courant des théories qui présentent l’homme comme simple homo œconomicus, l’économie comportementale prend en compte les biais cognitifs de l’être humain et montre qu'il est irrationnel dans ses choix. De ce courant de pensée découle la théorie du paternalisme libertarien, où l’orientation des choix du citoyens/consommateurs s’effectue sans carottes ni bâton, du moins conscients. Nous voilà alors dans un système d’influence qui n’en porte pas le nom. Le paternalisme libertarien à l’échelle d’un pays pourrait donc servir à l’application douce de la doctrine d’État et finalement s’avérer être une méthode d’influence véritable.