Moyen-Orient


[JdR] Les risques induits par la crise des déchets au Liban
14 avril 2022

Le Liban ne cesse de faire parler de lui depuis déjà de nombreuses décennies. Victime d’une guerre civile meurtrière de 1975 à 1990, le pays a connu une continuité de crises autant sur les plans géopolitique, économique, sécuritaire que sanitaire. La crise des déchets et l’incapacité de l’État à y faire face peuvent générer des risques d’ampleur gigantesque sur le pays et la région.

[Chronique IE & fonds souverains] Janvier 2022 : fonds technologique turc, data centers russo-émiriens et asiatiques
18 février 2022

Le Portail de l’IE a le plaisir de vous présenter ce nouveau format d’information et d’analyse sur des enjeux à faible exposition médiatique et d’intérêt majeur pour les stratégies de puissance et d’intelligence économique des États et des entreprises. Tel est le cas des fonds souverains, bras financiers des États dans leurs stratégies d’investissement.

Dubaï Expo : un atout de poids dans le difficile jeu du soft power
14 février 2022

L’exposition universelle de Dubaï 2020 représente une occasion favorable de renforcer l’image d’un pays qui se veut résolument moderne et tolérant. Les efforts annoncés en matière de tolérance et droits de l’homme peuvent-ils résister à la réalité des faits ?

Israël dans le détroit d’Ormuz, provocation ou nécessité ?
7 février 2022

Israël a, depuis les accords d’Abraham, ses entrées dans le golfe Persique. La présence de Tsahal à quelques encablures des côtes iraniennes pourrait paradoxalement garantir l’équilibre de la paix entre les deux rivaux.

Première visite d'un président israélien aux Émirats arabes unis
2 février 2022

Rencontre historique. Israël et les Émirats arabes unis ont écrit un nouveau pan de l’Histoire lors de la première visite d’un président israélien aux Émirats arabes unis. Le rapprochement de ces deux pays, depuis deux ans, ouvre la voie à un néo Moyen-Orient.

Communication de crise ou crise de la communication : le cas Airbus / Qatar Airways
27 janvier 2022

Un fournisseur (et non un client) qui annule une commande de 6,4 milliards de dollars au prix catalogue et un client qui diffuse en représailles une vidéo sur YouTube pour matérialiser des défaillances de son fournisseur : ce sont les derniers éléments d’une querelle qui remonte déjà à plusieurs mois, même si tout avait bien commencé. Revenons en arrière…

Une mystérieuse source tente de dresser l’opinion contre la vente de Rafale aux Émirats
15 décembre 2021

Le 3 décembre, la France se félicitait d’avoir réussi à vendre 80 avions Rafale aux Émirats Arabes Unis (EAU). Mais cela pourrait ne pas avoir plu à tout le monde : une mystérieuse source a initié une opération d’influence afin de dresser l’opinion contre cette vente. Décryptage.

Quand Erdogan s’aventure en Afrique pour imposer son influence économique [2/2]
14 décembre 2021

Comme développé en première partie, la Turquie, en quête de débouchés pour son économie, se tourne désormais vers l'Afrique et ses marchés. Les échanges sont désormais croissants et camouflent une influence turque de plus en plus forte sur le continent africain. L'exemple du financement des infrastructures locales illustre la stratégie d'expansion d'Ankara qui s'avère très complète et agressive.

Quand Erdogan s’aventure en Afrique pour imposer son influence économique [1/2]
10 décembre 2021

En quête de débouchés économiques dans les années 2000, la Turquie a opté pour le processus d’adhésion à l’Union Européenne (UE). Force est de constater que le projet ayant peu évolué, ce pays a entrepris de cibler le marché africain.

Vente de 80 Rafales aux Emirats arabes unis, une consécration historique
3 décembre 2021

Après treize années de discussions, la signature d’un contrat de 80 Rafales entre Dassault Aviation et les Emirats arabes unis pour un montant de 17 milliards d’euros fait l’effet d’un rayon de soleil à la fin d’une année 2021 difficile pour l’industrie de défense française. Il s’agit comme le souligne Eric Trappier, président de Dassault Aviation, du contrat “le plus important jamais obtenu par l’aéronautique de combat française”.

GNL : Les Etats-Unis menacent l’hégémonie qatarie
27 mai 2021

Alors que la concurrence autour du gaz naturel liquéfié (GNL) est féroce entre les principaux pays exportateurs, les États-Unis commencent petit à petit à s’affirmer comme une puissance dominante dans ce secteur. Devenu premier fournisseur en Europe, son ascension commence à inquiéter le Qatar dont la suprématie mondiale remonte pourtant à une quinzaine d’années.

Révélations sur l’obtention de la coupe du monde de football 2022 au Qatar
24 mai 2021

Le site Internet Blast-info.fr, fondé par Denis Robert, a récemment publié une série d’articles sur le Qatar et sur la “Qatar Connexion” qui aurait permis notamment l’obtention de la coupe du monde par le riche Émirat. Après la Norvège qui a décidé de boycotter la compétition pour protester contre le non-respect des droits de l’Homme, va-t-on assister à une levée de boucliers généralisée ou une relocalisation de la compétition chez un candidat évincé?

La Banque du Liban est-elle sous le coup d’une vaste attaque informationnelle ?
3 mai 2021

Une importante part des déclarations, au Liban ou dans le monde, en faveur de la réforme profonde du système libanais, semble témoigner d’agendas politiques bien plus flous. L’affaire Riad Salamé, gouverneur de la Banque du Liban (BdL) en est l’épiphénomène le plus visible.

Négociations américano-iraniennes à Vienne : cartes posées et paris lancés
9 avril 2021

La reprise des négociations sur le nucléaire iranien à Vienne, le mardi 6 avril 2021, dont Téhéran et Washington sont les principaux protagonistes, pourrait laisser imaginer une levée des sanctions américaines actuellement en vigueur à l’encontre de l’Iran et un retour de l’embargo des Nations-Unies sur ses armes. Ces négociations arrivent à point nommé pour les deux camps qui gagneraient chacun en influence.

Une autre grille de lecture des partenariats signés par l’Iran
5 avril 2021

Les récents partenariats que l’Iran a signé avec ses partenaires asiatiques apparaissent comme une aubaine pour un régime en danger. En grandes difficultés pour contrôler sa population, répondre à la pandémie et protéger ses personnalités, le régime des mollahs a grand besoin d’aide extérieure tant la situation économique et sécuritaire vire à la catastrophe. Si ces partenariats constituent un grand bol d’air pour un régime au bord de l'asphyxie, les leçons de l’Histoire du pays indiquent qu’une simple grille de lecture économiste de la situation ne suffit pas.

L’Iran pivote vers la Russie en matière d’économie et de sécurité informationnelle
26 mars 2021

Depuis le retrait des États-Unis du Plan d'action global conjoint en mai 2018 et l'imposition de nouvelles sanctions à l'Iran par l'administration de Trump, Téhéran a perdu l'espoir de normaliser ses relations avec l'Occident et a marché vers l'Est. La stratégie iranienne vise à renforcer la coopération économique et informationnelle avec la Russie. La République islamique d'Iran a connu un certain nombre de graves échecs en matière de renseignement, la signature de ce pacte russo-iranien est une tentative de réforme de l’appareil de contre-espionnage du régime.

L’introduction en bourse de Saudi Aramco, le début de l’après-pétrole en Arabie Saoudite ?
13 novembre 2019

Saudi Aramco (Saudi Arabian Oil Company) est le premier acteur pétrolier mondial et joyau de la couronne saoudienne. L’entreprise se porte très bien, tant au niveau de la production que des réserves de brut. Située au cœur du plan Vision 2030 présenté en 2016 par le prince héritier Mohammed ben Salmane, Saudi Aramco a très récemment annoncé son introduction en bourse.

Anticip et Risk&Co se rapprochent encore
30 octobre 2019

Anticip, acteur majeur de la sûreté et de la gestion des risques internationaux, prendrait le contrôle de son concurrent direct Risk&Co d'après les informations d'Intelligence Online.

[Tribune] Fake news, manipulations… Il est urgent de sécuriser les réseaux sociaux
11 octobre 2019

Sur les réseaux sociaux, les exemples de campagnes de désinformation sont désormais légion, le pot aux roses n’étant, hélas, souvent découvert qu’une fois le mal fait — comme lors de l’élection américaine de 2016 ou, plus récemment, du boycott ayant frappé plusieurs produits de grande consommation au Maroc. Les réseaux sociaux se doivent de réagir avec fermeté s’ils veulent garder la confiance de leurs utilisateurs.

[Conversation] - Interview de Joël Pastre, président et fondateur de Global Risk Profile
20 mai 2019

Fondé en 2009, Global Risk Profile (GRP) est un cabinet spécialisé dans le domaine de la Due Diligence, implanté en Suisse et en France. Alors qu’une « obligation de transparence » s’impose progressivement dans le monde des affaires, accompagnée d’un « droit de savoir » de la part des entreprises cherchant à contracter dans de nouveaux pays, avec de nouveaux clients, fournisseurs ou partenaires, GRP protège ses clients contre les risques liés aux affaires, en leur fournissant des informations sur le profil des parties tierces, acteurs économiques des secteurs public et privé.