Moyen-Orient


Sûreté des camps de migrants : un enjeu humanitaire devenu un enjeu d’intelligence économique
11 juin 2020

Nécessaire au milieu depuis la moitié du XIXieme siècle, la sûreté des biens et des personnes lors de missions humanitaires a évolué. L’enjeu sécuritaire permet de stabiliser ce qui est devenu un marché lucratif pour les entreprises privées.

En temps de crise, l’Europe utilise le dispositif Instex pour livrer du matériel médical à l’Iran
8 mai 2020

Fortement impactés dans leurs échanges commerciaux par le retrait des Etas-Unis de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien, l’Union Européenne et l’Iran ont créé Instex, un mécanisme de compensation devant permettre de commercer sans l’utilisation du dollar. Malgré ses limites, ce dispositif a été utilisé pour la première fois à l’occasion de la livraison de matériel médical de l’UE à son partenaire persan, affirmant sa légitimité comme outil d’influence.

Le “retour” de la Russie en Afrique
14 avril 2020

Anciens satellites du bloc soviétique, alliés vénézuéliens ou iraniens, partenaires commerciaux chinois ou indiens… La Russie n’a de cesse d’affirmer son retour sur le devant de la scène internationale. Redevenue un acteur incontournable sous l’impulsion du Président Vladimir Poutine, elle a aussi pu prouver qu’elle était à nouveau capable de projeter ses forces lorsqu’elle est intervenue au profit de son allié syrien dès 2015. Aujourd’hui solidement implantée au Moyen-Orient, la Fédération de Russie entend profiter de ce succès géostratégique. Il est un autre terrain sur lequel la Russie entend faire son retour, celui de l’Afrique.

Conséquence du coronavirus : l’ébranlement de l’alliance pétrolière arabo-russe redéfinit les équilibres stratégiques des puissances énergétiques
24 mars 2020

Effet indirect du coronavirus, la baisse de la demande mondiale en pétrole a conduit l’Arabie saoudite à proposer une nouvelle réduction de la production aux membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et à ses associés. Toutefois devant le refus de la Russie, la volte-face de la stratégie saoudienne, désormais axée sur les volumes, a redéfini les équilibres des puissances énergétiques au risque d’une guerre des parts de marchés semblable à celle de 2014, impactant fortement les marchés financiers spécialisés et nombre de secteurs dépendant de l’or noir pour leurs activités.

Rapports de force commerciaux : un nouveau souffle pour la résolution des différends à l’OMC
31 janvier 2020

L’Union européenne, la Chine, le Brésil, et 14 autres entités étatiques se sont données pour mission de reproduire l’organe d’appel de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), bloqué temporairement par l’administration Trump. Les États membres, privés de mécanismes de résolution des conflits, sont contraints de pallier par eux-mêmes au vide législatif. À l’ère où les guerres commerciales sont parties intégrantes du système géoéconomique mondial, il est vital pour ces derniers de développer des structures permettant de contrôler leurs rapports de force commerciaux.

« Paris Dakar » : intérêts financiers et course mythique en Arabie Saoudite
27 janvier 2020

Le royaume Saoudien s’est offert pour la première fois en 2020 le mythique rallye « Dakar ». Une réussite en termes de soft power qui donne de l’oxygène à un pays qui s’enlise dans une guerre au Yémen, dont le blocus sur le Qatar est un échec et qui voit son allié américain de longue date abandonner son rôle traditionnel de gendarme du monde. En 2020, le « Dakar » est donc un « Jeddah-Qiddiya ».

USA-Iran : Le géant pétrolier brésilien Petrobas suspend ses expéditions dans le détroit d’Ormuz
9 janvier 2020

La compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras a annoncé mercredi qu'elle cesserait temporairement d'envoyer ses pétroliers dans le détroit d'Ormuz en raison des tensions entre l'Iran et les États-Unis.

L’introduction en bourse de Saudi Aramco, le début de l’après-pétrole en Arabie Saoudite ?
13 novembre 2019

Saudi Aramco (Saudi Arabian Oil Company) est le premier acteur pétrolier mondial et joyau de la couronne saoudienne. L’entreprise se porte très bien, tant au niveau de la production que des réserves de brut. Située au cœur du plan Vision 2030 présenté en 2016 par le prince héritier Mohammed ben Salmane, Saudi Aramco a très récemment annoncé son introduction en bourse.

Anticip et Risk&Co se rapprochent encore
30 octobre 2019

Anticip, acteur majeur de la sûreté et de la gestion des risques internationaux, prendrait le contrôle de son concurrent direct Risk&Co d'après les informations d'Intelligence Online.

[Tribune] Fake news, manipulations… Il est urgent de sécuriser les réseaux sociaux
11 octobre 2019

Sur les réseaux sociaux, les exemples de campagnes de désinformation sont désormais légion, le pot aux roses n’étant, hélas, souvent découvert qu’une fois le mal fait — comme lors de l’élection américaine de 2016 ou, plus récemment, du boycott ayant frappé plusieurs produits de grande consommation au Maroc. Les réseaux sociaux se doivent de réagir avec fermeté s’ils veulent garder la confiance de leurs utilisateurs.

[Conversation] - Interview de Joël Pastre, président et fondateur de Global Risk Profile
20 mai 2019

Fondé en 2009, Global Risk Profile (GRP) est un cabinet spécialisé dans le domaine de la Due Diligence, implanté en Suisse et en France. Alors qu’une « obligation de transparence » s’impose progressivement dans le monde des affaires, accompagnée d’un « droit de savoir » de la part des entreprises cherchant à contracter dans de nouveaux pays, avec de nouveaux clients, fournisseurs ou partenaires, GRP protège ses clients contre les risques liés aux affaires, en leur fournissant des informations sur le profil des parties tierces, acteurs économiques des secteurs public et privé.

Bombarder en réponse à une cyberattaque : l’ouverture d’une nouvelle ère ?
10 mai 2019

Suite à une tentative de cyberattaque du Hamas, l’État d’Israël a annoncé le 5 mai dernier avoir bombardé dans la bande de Gaza l’immeuble depuis lequel étaient menées les offensives informatiques : une première mondiale.

Le rôle vital des lobbies dans la politique saoudienne aux États-Unis
15 mars 2019

L’Arabie Saoudite est l’un des principaux partenaires des pays Occidentaux au Moyen-Orient. En effet, son poids géopolitique et diplomatique dans la région, ainsi que son rôle dans l’OPEP — dû à ses immenses ressources pétrolières — en font un pays stratégique pour la stabilité de la région et le prix du pétrole. Il est plus souvent dénoncé par la presse internationale et attaqué sur plusieurs thématiques comme les droits de l’Homme ou le financement du terrorisme. Ainsi, pour influencer sur la scène internationale tout en évitant de devenir un État paria, le Royaume utilise une arme rarement analysée par les médias traditionnels.

La France veut confirmer son statut de partenaire clef en Égypte
7 février 2019

Dans un regain de tensions suite au retrait des Américains de l’accord sur le nucléaire iranien, et suite au blocus du Qatar par le quartet dirigé par l’Arabie saoudite, la France tente de s’imposer comme un partenaire pour la stabilité politique de la région.

Banque du Liban, infirmière de l’Etat Libanais
31 décembre 2018

Pays marqué par l’endettement, l’instabilité et la corruption, le Liban vient encore une fois d’éviter la débâcle. Retour sur les interventions de la Banque centrale libanaise qui semble dépasser ses prérogatives pour venir au secours du pays.

L’industrie de défense du colosse africain ou comment l’Algérie achète son indépendance stratégique
10 décembre 2018

L’Algérie, acteur incontournable de l’Afrique du Nord, devient, par ses investissements massifs au profit de son armée, la première puissance militaire du continent. L’armée nationale populaire algérienne (ANP) est actuellement considérée comme la 12e puissance militaire mondiale.

Élargissement de l’Union économique eurasiatique : la Russie cherche à verrouiller le marché iranien
4 décembre 2018

Avec le revirement de Donald Trump concernant la nouvelle politique iranienne mise en place par Barack Obama, sont arrivées les premières sanctions économiques. Qui dit sanctions américaines dit aussi extraterritorialité du droit américain. C’est aujourd’hui la Russie qui cherche à tirer parti du verrouillage politique de la question iranienne en « Occident », avec la ratification d’un traité de libre-échange entre l’Union économique eurasiatique (UEE) et l’Iran.

Le nouveau contrat d’EDF aux Émirats arabes unis
30 novembre 2018

Déjà présent dans plus de 20 pays à travers le monde, EDF part à la conquête du marché nucléaire émirati. L’entreprise française a annoncé le 22 novembre avoir conclu un partenariat avec la Nawah Energy Company afin d’exploiter ce qui sera la première centrale nucléaire du monde arabe.

Les États-Unis, juges et parties des mondes de la finance et de l’économie.
26 novembre 2018

Suite au retrait des Américains de l’accord sur le nucléaire iranien, les Européens tentent de tout leur poids de poursuivre les échanges avec la République Islamique. Ils essayent de créer un système de paiement indépendant pour contourner les sanctions américaines. Or, comme de coutume, l’Europe est victime de sa propre désunion.