Questions juridiques


Entre influenceurs et lobbyistes, une frontière de plus en plus floue
11 mai 2021

La frontière entre lobbyiste et influenceur est très fine. A l’aube d’une augmentation exponentielle du marché de l’influence digitale, des interrogations éthiques se posent quand des puissances étrangères s’emparent de ces outils de communications. Le devoir de vigilance ou l’inscription systématique des influenceurs au répertoire des représentants d’intérêts (HATVP), sont des phénomènes qui , à l’aube de l’élection présidentielle de 2022 rappelle, l’importance des relais d’opinions et de tiers de confiance comme acteurs incontournables de la vie publique.

[CONVERSATION] La complémentarité méconnue des activités d'avocat et de lobbyiste, par Maître Jean-Baptiste Jusot
10 mai 2021

Les clubs Droit et Intelligence économique et Relations Publiques de l’AEGE ont eu la chance de s’entretenir avec Maître Jean-Baptiste JUSOT, avocat et représentant d’intérêts. Au travers de cette interview, il revient sur l’originalité de cette double activité, ses avantages et ses contraintes.

La diplomatie des loups guerriers, véritable stratégie de communication ? (Partie 1/2)
30 avril 2021

Depuis près d’un an, un regain de tensions s’est fait ressentir dans la communication des diplomates chinois. Habituée à une diplomatie douce de la part de l'Empire du Milieu, la nouvelle doctrine diplomatique des « loups-guerriers » monte en puissance sur la scène internationale pour imposer les intérêts économiques et les valeurs de la Chine à travers le monde. Pour autant, cette nouvelle forme de communication a tendance à réveiller la méfiance à l’égard du régime communiste, dès lors peut-on réellement parler d’une réelle stratégie diplomatique ?

L’autonomie stratégique, nouveau fer de lance de la recherche européenne
27 avril 2021

En voulant exclure le Royaume-Uni, Israël et la Suisse de ses programmes de recherche sur le quantique et le spatial, la Commission européenne souhaite promouvoir « l’autonomie stratégique européenne » au cœur de ses actions. Une décision révélatrice d’un changement de paradigme en cours au sein des instances bruxelloises, mais qui pourrait marquer un retrait définitif des 27 Etats-Membres de la course au quantique, dominée par les Etats-Unis et la Chine.

Programmes d’armement européens : mirage ou réalité ?
23 avril 2021

Depuis quelques années, la vision prospective des programmes d’armement est, plus que jamais envisagée dans le cadre européen. « Des états membres plus forts et plus souverains dans un monde globalisé nécessitent une plus grande coopération au sein de l’Union européenne ». Fruits de ces coopérations entre les États, les projets sont de plus en plus nombreux : FREMM, avion de combat SCAF, char MGCS, avion de patrouille maritime MAWS, système d’artillerie CIFS pour citer les derniers en date.

Les États-Unis dénoncent le manque de maturité cyber de l’Union Européenne
21 avril 2021

Lors de la rencontre entre Margrethe Vestager de la Commission européenne et Mark Warner, président de la Commission du renseignement du Sénat américain, les États-Unis ont appelé à une cyber collaboration transatlantique contre l’axe sino-russe à la suite de l’affaire SolarWinds. Cette attaque informatique attribuée aux services de renseignement russe par Washington, a également impacté les pays membres de l’Union sans qu’elle ait sur le vieux continent le même retentissement médiatique, au grand dam du sénateur.

Nasa : le projet Artémis se fera avec Elon Musk
20 avril 2021

La Nasa a annoncé le samedi 17 avril 2021 qu’elle avait choisi SpaceX, entreprise du patron de Tesla, Elon Musk afin d’envoyer des hommes sur la Lune. Un contrat de 6,8 milliards de dollars remporté pour la réalisation de l’alunisseur du projet Artémis. La Nasa ouvre donc son secteur aux entreprises privées et Elon Musk remporte par la même occasion, une victoire sur son rival Jeff Bezos et le projet Blue Origin.

Veolia-Suez, un rapprochement noué dans le sang
20 avril 2021

Après plus de 7 mois de bataille, les conseils d’administration de Veolia et Suez ont convenu d’un rapprochement. En reprenant la majorité de son principal concurrent, Veolia s’affirme comme le leader mondial de la transition énergétique. Présenté comme gagnant-gagnant, il s’agit maintenant de déterminer si cet accord renforce Veolia et lui permet de lutter contre ses principaux adversaires, notamment chinois, ou si celui-ci résulte de la simple volonté de détruire un concurrent historique.

L’influence de la Politique Agricole Commune sur la souveraineté alimentaire française (Partie 2/3 : Les éléments constitutifs induisant un affaiblissement)
19 avril 2021

Suite à l’état des lieux effectué sur la PAC, le Club Relations publiques a voulu comprendre pourquoi la France est passée de la 3ème place à la 6ème en tant qu’exportateur mondial agricole. Nous avons dénombré trois éléments intrinsèques à la PAC permettant d’expliquer en partie cette évolution, à savoir une tendance à une renationalisation, une exigence de rentabilité qui peut paraître contradictoire avec des pratiques agricoles exigeantes et une complexité normative.

Thales, première entreprise contributrice à la souveraineté française
16 avril 2021

Le 15 avril 2021, Thales est placé en pôle position du Palmarès Vélite 2021 pour sa contribution à la souveraineté économique française. Quelques semaines après l’annonce d’un projet de loi à l’étude en matière d’intelligence économique, ce palmarès met en lumière l’importance, pour les intérêts supérieurs de la nation, d’intégrer la souveraineté économique à la vision stratégique de l’entreprise.

[JDR] : Les limites de l’indépendance énergétique : l’exemple de la crise texane
15 avril 2021

La relance récente de production de terres rares aux États-Unis, face à la pression du potentiel monopole chinois, s’inscrit dans une démarche de souveraineté énergétique étasunienne. Le pays souhaite exploiter ses propres ressources et le cas concret du Texas en fait un exemple expérimental en matière d’indépendance énergétique. Son système pour l’instant territorial, permet d’appréhender les failles existantes à cette hégémonie de l’énergie auxquelles le reste du pays sera amené à faire face s’il devient totalement autosuffisant.

La Chine inquiète les États-Unis sur le terrain monétaire
15 avril 2021

Si la plupart des grandes économies mondiales comptent se parer progressivement de monnaies numériques, c’est bien la Chine qui inaugurera la première son yuan digital. Cette nouvelle arme témoigne des ambitions monétaires de Pékin qui préparent un peu plus l’ascension du yuan dans les échanges internationaux. Avec un dollar sous pression, les États-Unis ne voient pas d’un bon œil l’émergence de la Chine dans un domaine sur lequel ils ont une mainmise totale depuis les accords de Bretton Woods.

Première édition du Risk Day : la journée de la gouvernance des risques à l’Ecole de Guerre Economique
14 avril 2021

L’École de Guerre Économique accueille le 04 mai 2021 la première édition du Risk Day consacrée à la gouvernance des risques. Lancée par le Club Risques de l’AEGE en partenariat avec RISKINTEL et pensée comme l’une des étapes du World Protection Forum, cette initiative a pour but de promouvoir la culture du risque en entreprise.

La biométrie : un outil en constante évolution dans les entreprises
7 avril 2021

Depuis plusieurs années, un engouement s’affirme pour la biométrie tant son utilisation revêt de multiples aspects. Devenue un outil important dans la lutte contre la criminalité, de plus en plus d’entreprises font appel à ses procédés. De même, la crise de la Covid-19 a démontré la nécessité de protéger les locaux contre toute intrusion. Ainsi la biométrie est-elle une réponse aux enjeux de sécurité sanitaire.

L’Assemblée Nationale en faveur d’un programme d’Intelligence Économique européen
7 avril 2021

Dans un rapport d’information de l’Assemblée Nationale sur l’avenir de la politique industrielle européenne, des élus se sont positionnés pour la création d’un service d’Intelligence Économique sous le giron de la Commission Européenne. Cette vision témoigne d’une prise de conscience dans les sphères politiques françaises et européennes d’une nécessité d’une transition d’une Union Européenne à la « logique technocratique » à une « logique stratégique ».

Une autre grille de lecture des partenariats signés par l’Iran
5 avril 2021

Les récents partenariats que l’Iran a signé avec ses partenaires asiatiques apparaissent comme une aubaine pour un régime en danger. En grandes difficultés pour contrôler sa population, répondre à la pandémie et protéger ses personnalités, le régime des mollahs a grand besoin d’aide extérieure tant la situation économique et sécuritaire vire à la catastrophe. Si ces partenariats constituent un grand bol d’air pour un régime au bord de l'asphyxie, les leçons de l’Histoire du pays indiquent qu’une simple grille de lecture économiste de la situation ne suffit pas.

Le vin français, victime collatérale du conflit Boeing - Airbus
5 avril 2021

Alors qu'était diffusé jeudi 1er avril sur France 2 un reportage critique sur l’industrie de l’alcool, en ce début d’année 2021, un recul de 6% des prix des vins et spiritueux est à observer en France, représentant plus d’un milliard d’euros de manque à gagner. La crise sanitaire et la surtaxe de 25% imposée par Donald Trump en octobre 2019, à la suite du conflit opposant Boeing à Airbus, ont fortement impacté à la baisse le prix de vente du vin français.

Voracité chinoise sur le minerai de fer australien
1 avril 2021

Malgré le contexte tendu entre Canberra et Pékin, l’appétit chinois pour les ressources minières fait bondir la valeur du fer australien. Toutefois, les investissements chinois en Guinée laissent présager une diversification future de l’approvisionnement de l’Empire du Milieu.

Proposition de loi pour un programme national d’intelligence économique en France
31 mars 2021

Jeudi 25 mars dernier était enregistrée au Sénat la proposition de loi portant sur la création d'un programme national d'Intelligence Économique. Une perspective de législation de ce domaine afin de promouvoir la notion et ainsi redonner un réel élan aux entreprises françaises sur la scène internationale.

L’Iran pivote vers la Russie en matière d’économie et de sécurité informationnelle
26 mars 2021

Depuis le retrait des États-Unis du Plan d'action global conjoint en mai 2018 et l'imposition de nouvelles sanctions à l'Iran par l'administration de Trump, Téhéran a perdu l'espoir de normaliser ses relations avec l'Occident et a marché vers l'Est. La stratégie iranienne vise à renforcer la coopération économique et informationnelle avec la Russie. La République islamique d'Iran a connu un certain nombre de graves échecs en matière de renseignement, la signature de ce pacte russo-iranien est une tentative de réforme de l’appareil de contre-espionnage du régime.