Brève

Avec Collecte Localisation Satellites, la procédure de contrôle des investissements étrangers en France une nouvelle fois mise en œuvre

Le 26 novembre 2019 par Charles de Bisschop
© Crédits image : Xavier Cazau-Zago

Face au risque de perdre CLS, l’administration française met en place la procédure de contrôle des investissements étrangers en France (IEF).

Comme pour le cas du rachat de Latécoère par Searchlight, la CNP (Compagnie Nationale à Portefeuille) a déposé un dossier à la DGE (Direction générale des entreprises) dans le cadre de la procédure de contrôle des investissements étrangers en France pour son rachat de CLS.

Considéré comme une pépite technologique, CLS n’est pas la cible d’une entreprise « infréquentable ». Mais le voisin belge est prêt à débourser quelques 400 millions d’euros pour arriver à ses fins. Cela étant, le délai de deux mois nécessaire à la procédure ne devrait pas être repoussé.

Cette rentrée 2019 est teintée d’une réactivité notable de l’administration française quant à la potentielle perte de ses atouts technologiques. Latécoère, Photonis et maintenant CLS attirent l’attention de Bercy qui semble moins réticent à mettre en œuvre cette procédure IEF, qui doit encore prouver son efficacité.

À cela s’ajoute l’appel de 17 députés à Edouard Philippe sur une approche souveraine de la gestion des actifs stratégiques de la nation.

 

Charles de Bisschop