Brève

Une bulle spéculative autour de cartes à jouer, passée au-dessous des radars

Le 11 février 2021 par Maël Caillette

Depuis plusieurs mois maintenant, des cartes à jouer connaissent une hausse de prix continue et importante. Ces cartes sont produites depuis les années 1990, et ont rencontré un succès croissant depuis leurs débuts. Cependant la conjoncture actuelle et l’influence d’acteurs médiatiquement exposés a conduit la valeur de ces cartes à être démultipliée.

Les cartes à jouer « Magic the Gathering » sont un produit de Wizards of the Coast, un éditeur américain de jeux, détenue par l’entreprise Hasbro, géant du secteur. Ces objets sont massivement collectionnés à travers le monde. Certaines de ces cartes ont vu leurs prix atteindre des sommes records, au-delà des 500.000 $. En revanche, cet univers se place dans une bulle spéculative depuis plusieurs années, avec un prix estimé des biens au-dessus de leur valeur réelle. Le second marché de ces cartes, entre vendeurs particuliers uniquement, effectué sur des sites spécialisés, peut être qualifié comme une bulle spéculative à part entière.

Plus récemment, un pic dans la valeur de ces cartes a eu lieu, avec des prix multipliés jusqu’à 50 fois. Les explications de cette hausse soudaine sont doubles. D’une part, Elon Musk a communiqué plusieurs fois sur ce sujet, généralement sur un ton humoristique. Cependant, l’engouement autour du président de Tesla fait que des répercussions sur la valorisation de ces cartes à collectionner sont directement observables, après chacun de ces messages. D’autre part, en parallèle de la communication d’Elon Musk, l’entreprise responsable de l’édition de ce produit a mis à jour leur « reserved list ». Cette liste assure que l’ensemble des cartes présentes dessus ne seront plus ré-imprimées dans le futur. Cette décision particulièrement stratégique renforce la spéculation, car elle garantit sur le long terme un investissement rentable. ; cette annonce de l’entreprise garantit  que ces biens conserveront une valeur stable dans le temps. De fait, la combinaison de ces deux explications a conduit à une hausse record de la valorisation de ces biens.

Car si investir sur l'or garantit une valeur minimum déterminée par la matière, les timbres et cartes sont, intrinsèquement, uniquement du papier, accroissant l'instabilité et les risques des investissements. Or aujourd'hui, la spéculation autour des cartes est mise en exergue par des personnalités influentes à l'image d'Elon Musk. Son influence informationnelle accentue le phénomène, et donne à un évènement qui aurait pu être anecdotique un poids bien supérieur, capable d'affecter une sphère bien plus vaste. Cette “aura” de certains acteurs va diriger les choix d’une partie des investisseurs et donc va être en mesure de canaliser ces flux pour y chercher des profits par la suite. Le même phénomène est observable autour d'autres valeurs sujettes à l’investissement, comme les crypto-monnaies par exemple.

Ces investissements, autour de simples cartes à jouer, même s’ils sont rentables sur le court terme, présentent un risque réel pour les investisseurs. Enfin, bien que cette bulle représente une part infime de la spéculation, le risque en cas d’effondrement reste certain, et pourrait entraîner une réponse de la part des autorités financières.

 

Maël CAILLETTE

Pour aller plus loin :

Partenaires