Brève

Vers une pénurie mondiale de papier hygiénique ?

Le 29 mars 2021 par Evan Tirologos

Après la pénurie des masques au printemps 2020 puis les difficultés à s’approvisionner en vaccins, la situation sanitaire pourrait faire planer le risque de pénurie sur un autre produit de première nécessité : le papier toilette. L’explication réside dans la crise du fret maritime qui sévit sur le commerce mondial et pourrait étendre les problèmes d’approvisionnement sur d’autres produits, avec à l’arrivée des nouvelles tensions économiques.

Qui ne se souvient pas l’an passé des étagères de papier toilette vides dans les grandes surfaces à la suite des mouvements de foule générés par l’annonce des premiers confinements ? Cette fois-ci une raison beaucoup plus rationnelle risque de causer des problèmes d’approvisionnement au niveau mondial. Le président de l’entreprise brésilienne Suzano Papel e Celulose (premier producteur mondial de pâte à papier) a détaillé dans un entretien accordé à l’agence Bloomberg que la difficulté des producteurs à trouver des cargos pourrait entraîner des retards de livraison suffisants pour causer une pénurie d’ordre planétaire. Le géant brésilien est par ailleurs à l’origine de près d’un tiers des ventes de pâtes à bois au niveau mondial, principal composant du papier hygiénique.

La reprise de l’activité économique en Occident s’est matérialisée par une forte demande de marchandises chinoises. Afin d’être acheminées, celles-ci nécessitent un nombre de conteneurs supérieurs à ceux actuellement disponibles car beaucoup d’entre eux sont immobilisés en raison des restrictions sanitaires. Ainsi, comme l’explique Les Echos, le transport de marchandises s’oriente vers des bateaux de substitution appelés « break bulk » et très utilisés d’ordinaire pour acheminer la pâte à papier. Cet effet domino vient donc expliquer les craintes exprimées par le président de Suzano. De plus, les entreprises productrices sont incitées à repousser les livraisons et d’attendre que le coût de transport baisse lorsque l’ensemble des portes conteneurs pourra être remis en route. Ces problèmes sont d’autant plus d’actualité que la demande de papier hygiénique se fait plus forte avec les confinements à répétition et la mise en place du télétravail.

Fait rassurant, les fabricants de papiers toilettes semblent encore avoir des stocks suffisants pour encaisser une baisse des exportations de pâte à papier. Mais la crise du fret maritime ne devra pas s’éterniser au risque de voir des pénuries apparaître sur d’autres produits comme certains produits alimentaires et d’impacter négativement la croissance mondiale par la hausse des coûts de transaction. Cela pourrait avoir pour conséquences des potentielles tensions inflationnistes voire même l’exacerbation des guerres commerciales pour l’appropriation des ressources.

Evan Tirologos

 

Pour aller plus loin :