Analyse

Retour sur le FIC 2022 et la labellisation du Campus Cyber des Haut-de-France

Le 13 juillet 2022 par Club Cyber de l'AEGE

Le FIC a été l’occasion pour le Club Cyber de suivre plusieurs annonces importantes, dont la labellisation du premier Campus Cyber territorial Haut-de-France Lille Métropole. À cette occasion étaient présents Xavier Bertrand, président de la région, et Michel Vandenberghe, président du Campus Cyber. Ce lieu doit permettre de nouvelles synergies entre les acteurs privés et publics, les chercheurs, les associations et les organismes de formations.

Lors de son discours, Xavier Bertrand a rappelé que « chaque jour, artisans, commerçants, professions libérales, PME, collectivités territoriales, y compris des communes de taille modeste, sont victimes d’attaques informatiques. […] Que se passerait-il si une attaque d’ampleur touchait tous ces acteurs ? ». Pour répondre à ces enjeux, selon lui, il est nécessaire de mieux répartir et articuler les rôles entre l'État, qui n’aurait pas la capacité de répondre à toutes les sollicitations, et les collectivités territoriales, qui sont au plus près des acteurs publics et privés. Il appelle également à poursuivre les efforts dans le domaine « ô combien stratégique de la cybersécurité ». Le Campus Cyber territorial est ainsi un moyen de rassembler les compétences et les moyens au plus près des acteurs.

Afin d’en savoir plus à cet égard, nous avons également eu l’occasion de poser quelques questions à Koussée Vaneecke, Directrice Générale d’EuraTechnologies, pôle d’excellence et d’innovation par ailleurs premier incubateur et accélérateur français.

 

Club Cyber (CC) : Comment s'est créé ce projet de Campus Cyber à Lille ? Quels sont les acteurs moteurs ? Combien de temps a pris la labellisation ?

Koussée Vaneecke (KV) : La création du Campus Cyber Hauts-de-France Lille Métropole se fait dans la continuité du projet Campus Cyber National initié par la présidence de la République. Il est issu de l’alliance du savoir-faire et de la vision stratégique d’EuraTechnologies à une volonté politique portée par la Métropole Européenne de Lille, la Région Hauts-de-France et la ville de Lille. Ce qui sera le 2e plus grand centre d’innovation cyber en Europe a été pensé pour accompagner un tissu économique régional – retail, e-commerce, logistique – de plus en plus impacté par ces enjeux cyber.

Notre Région possède un écosystème cyber déjà très riche et florissant avec le Forum International de la Cybersécurité, le plus grand rendez-vous cyber européen, des acteurs référents comme OVH, Advens, Orange Cyber Défense, Vade ou encore Stormshield, et enfin des cursus universitaires et de recherche de très grande qualité : Université de Lille, INRIA, IMT Lille-Douai…

C’est avec une grande fierté que nous avons pu, avec le soutien de tous ces partenaires, obtenir en moins de neuf mois la première labellisation pour un campus territorial de la part du Campus Cyber National.

 

CC : Quelles sont les missions et les objectifs du Campus ? Quels sont les partenariats déjà affichés ? 

KV : Le Campus Cyber Hauts-de-France Lille Métropole opère quatre missions principales : 

  • Opération : Prévenir et réagir face aux attaques

  • Innovation : Faire émerger les champions de demain

  • Formation : Sensibiliser et former les futurs talents

  • Mobilisation : Fédérer et animer l’écosystème

Nous aurons à cœur de réunir en un même lieu des acteurs d’horizons divers de la région mais aussi européens : startups et PME, industriels de la cybersécurité et du numérique, centres et instituts de recherche, acteurs universitaires ou encore associations et fédérations professionnelles.

Dès la conception de ce campus, l’idée d’un CSIRT (Computer Security Incident Response Team) a été envisagée avec le CITC-EuraRFID. Ce centre de réponse aux incidents cyber traitera les demandes d’assistance des acteurs de taille intermédiaire (ex : PME, ETI, …) et les mettra en relation avec des partenaires. Son installation est prévue début 2023.

Le ministère de l’Intérieur a aussi annoncé avoir choisi le Campus Cyber Hauts-de-France Lille Métropole pour y installer son Centre National de Formation Cyber (CNF-Cyber). Ce sont à terme plus de 200 stagiaires, policiers, gendarmes et douaniers qui y seront formés chaque année. 

Nous sommes ouverts à tous les échanges avec les acteurs qui souhaitent nous rejoindre ou suivre le lancement de notre campus.

 

CC : Dans le cadre de l'incubation de start-up, existe-t-il des règles sur les financements (notamment étrangers) ? Est-il possible pour un acteur étranger d'intégrer le campus ?

KV : EuraTechnologies offre des parcours d'accompagnement d’incubation et d’accélération gratuits. Cette spécificité est notamment dû à notre actionnariat : nous sommes une SEM (Société d’Economie Mixte).
Nous ne bloquons pas les sources de financement, ni même les origines des startups. Au contraire, nous sommes de fervents défenseurs d’une souveraineté numérique européenne et notre première promotion de l’année compte près de 20% de projets internationaux. Le développement en Europe, à travers des partenariats avec des écoles et universités technologiques, fait aussi partie de notre stratégie.

Cependant, dans le cadre de notre labellisation par le Campus Cyber National et notre appartenance au réseau de Campus Territoriaux, l’intégration de partenaires non-européens au sein de ce campus requiert un avis favorable du Comité Stratégique du Campus Cyber National.

 

CC : Quelles sont les synergies envisagées avec le Campus Cyber National ?

KV : L’obtention de la labellisation du Campus Cyber National s’accompagne d’une charte dont nous sommes aussi signataires. Parmi les engagements que nous avons pris : tenir informé le Campus Cyber National de notre implication et participation dans des événements afin d’organiser une représentation coordonnée de la visibilité du réseau. Nous pourrons aussi disposer d’un accès favorisé aux services mutualisés du réseau (installations, ressources, etc.). Chaque Campus Cyber Territorial communique au Campus Cyber National les outils qu’il souhaite mutualiser et réciproquement.

 

CC : Auriez-vous quelques statistiques, comme le nombre d'entreprises ayant acté leur installation ou le nombre de "places" disponibles ?

KV : Ce que je peux vous dire c’est que le futur Campus Cyber Hauts-de-France Lille Métropole sera installé à WENOV, un nouveau bâtiment de la zone d’EuraTechnologies, sur 3 000m² avec le potentiel de pouvoir doubler sa surface dans les années à venir.

 

Club Cyber de l'AEGE

 

Pour aller plus loin :