Brève

UE – ASEAN : du dialogue au partenariat stratégique

Le 9 décembre 2020 par Carla Lepers

Après plusieurs années de négociation, l’Union Européenne et l’Asean renforcent leurs relations en passant du dialogue au partenariat stratégique. Un changement diplomatique de plusieurs millions d’euros en réponse à la crise du Covid-19.

La 23ème réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union Européenne et de l’ASEAN qui s’est tenue le 1er décembre 2020, marque un véritable tournant dans les relations entre les deux blocs, en faveur du multilatéralisme. A l’issue de cette réunion tenue par visioconférence en raison du contexte sanitaire, les deux parties se sont engagées à « organiser des sommets entre dirigeants afin de stimuler la coopération économique et sécuritaire ». Une étape logique selon le Ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas qui explique qu’en tant qu’« acteurs multilatéraux, nous sommes des partenaires naturels. Ensemble notre voix est forte ».

Au cours de la réunion, plusieurs thèmes ont été abordés notamment le développement durable dont une réunion prévue pour janvier 2021 doit aborder la question de l’huile de palme, sujet de tension dans les relations UE – ASEAN. En effet, le sujet sur l’huile de palme fait débat, notamment chez les militants écologistes qui considèrent le produit comme responsable de la déforestation. Une autre décision d’ordre financière, vise à intensifier la collaboration entre les deux blocs alors que le monde entier est touché par la pandémie de Covid-19, soulignant « le multilatéralisme vaccinal ». En réponse à la crise sanitaire, l’exécutif européen a annoncé vouloir débloquer 20 millions d’euros pour le partenariat stratégique, afin d’atténuer les impacts économico-sanitaires de la pandémie actuelle vers les pays de l’ASEAN, et dont les fonds seront mis en place par l’OMS. Une somme venant s’ajouter aux 800 millions d’euros déjà prévus par l’UE.

Un programme qui durera jusqu’à 42 mois selon la Commission Européenne, permettant aux Etats membres de l’Asean de renforcer leurs capacités à tester leurs populations.

L’Union Européenne est un partenaire stratégique de l’ASEAN, et son troisième investisseur étranger. Cette coopération s’inscrit dans un attachement mutuel au libre-échange et à l’élaboration d’actions communes dans le projet de la lutte contre le réchauffement climatique. Sans oublier que l’Asie est en train de reprendre le leadership du libre-échange avec la signature du RCEP, dirigé par la Chine depuis le 15 novembre 2020.Un premier défi pour Joe Biden qui souhaite contrer l’expansionnisme chinois.

 

Carla Lepers

 

Pour aller plus loin :