Brève

La Chine interdit BBC World News sur son sol

Le 12 février 2021 par Nathan Crouzevialle

La Chine accuse la BBC World News, par le biais de son organisme la National Radio and Television Administration (NRTA), d’avoir violé le règlement de l’administration télévisuelle chinoise. Par conséquent, la NRTA a décidé de ne pas autoriser la demande de diffusion de la chaîne britannique pour l’année 2021 sur le sol chinois. Une interdiction qui s’inscrit dans un contexte conflictuel entre les deux pays.

Dans son rapport évaluant les droits de diffusion sur les antennes chinoises, la NRTA a banni la plus grande chaîne publique britannique de ses ondes. Selon l’agence de contrôle télévisuelle, elle aurait enfreint les règles d’impartialité et de vérité sur les reportages concernant la Chine. 

Ces violations du règlement porteraient atteinte aux intérêts nationaux et à la solidarité ethnique de la Chine, toujours selon le communiqué. Cette décision fait suite à de nombreux reportages déclarés comme anti-chinois notamment sur la gestion du premier confinement à Wuhan ou sur l’internement des Ouïghours. En effet, les points de divergences entre les deux pays ne manquent pas comme l’exclusion de Huawei pour les équipements 5G ou le cas de Hong-Kong. 

Toutefois, cette décision était prévisible du fait que la Grande-Bretagne a elle-même interdit de diffusion sur son sol la chaîne de télévision CGTN quelques jours plus tôt. L’exclusion de BBC World News n’est qu’un exemple témoignant de la montée en puissance des rivalités entre Londres et Pékin. Pas plus tard que la semaine du 5 février, le gouvernement britannique a renvoyé trois espions chinois, s’étant fait passer pour des journalistes. Ceci tend à montrer l’importance des rapports de force entre une puissance britannique s’émancipant de nouveau et une puissance chinoise voulant assurer son hégémonie mondiale.

 

Nathan Crouzevialle 

 

Pour aller plus loin : 

Partenaires