Brève

L'Inde exclut la Chine de ses réseaux 5G

Le 14 mai 2021 par Maryam Karkach

Le 5 mai 2021, l’Inde a affermi sa position sur son projet de réseau 5G : la Chine n’en fera pas partie. Cette décision marque un tournant dans la guerre économique opposant la Chine aux Etats-Unis, elle y signe la première prise de position officielle de New Delhi. La Chine indique par ailleurs avoir bien reçu le message et signale que cela pourrait “entraver l’environnement commercial indien” en représailles.

Au début du mois de mai 2021, le ministère indien des télécommunications a autorisé les entreprises l’ayant demandé à débuter les essais 5G, avec la contrainte de ne pas utiliser de fournisseur chinois. Huawei et ZTE notamment ne pourront pas s’associer à des entreprises du sous-continent telles que Reliance Jio, Bharti Airtel, Vodafone Idea et MTNL. Dans le même temps, courant décembre 2020, l’Inde et le Japon se seraient rapprochés sur le sujet dans le but de contourner l’Empire du Milieu.

La réaction de la Chine face à cette annonce officielle est sans appel et laisse planer la menace d’une guerre commerciale : « Exclure les entreprises de télécommunications chinoises des essais va non seulement nuire à leurs droits et intérêts légitimes, mais aussi entraver l'amélioration de l'environnement commercial indien, ce qui n'est pas propice à l'innovation et au développement des industries indiennes » selon le porte-parole de l'ambassade de Chine en Inde Wang Xiaojian ; New Delhi n’a pour l’instant pas réagi.

La crainte chinoise pourrait aussi résider dans le fait que l’Inde constitue l’un des maillons des nouvelles routes de la soie. Il serait donc nuisible aux projets chinois de voir s’étendre cette méfiance indienne plus largement qu’aux installations 5G.

 

Maryam Karkach

Pour aller plus loin :