Brève

SSF, professionnel de la sûreté, travaillera avec le secteur de la production télévisuelle

Le 23 décembre 2021 par Olivia Luce
Crédits : AFP

Avec sa nouvelle offre pour la production télévisuelle, SSF étend son activité dans le renseignement d’affaires et répond à un besoin capital du secteur. La filiale de Scutum propose une vérification d’honorabilité des candidats et acteurs pour prévenir les bad buzz et risques réputationnels.

SSF souhaite renforcer son activité dans le renseignement d’affaires sous l’impulsion de d’Anneliese Berti, arrivée de Risk&Co au milieu de l’année 2020. Après une période de pandémie qui a essoufflé ses finances, SSF entend rebondir et relancer le nombre de commandes. Poursuivant le développement de ses activités dans le secteur du luxe et de la finance, ce mastodonte français de la sécurité élargit à nouveau son champ de compétences. 

Il s’adresse désormais aux directions de production télévisuelle qui assistent, pantois, à la multiplication des polémiques en marge de la diffusion de leurs programmes. Face aux scandales qui éclatent sur les réseaux sociaux à cause de propos mensongers (La France a un incroyable talent) ou de passés délictueux (Les 12 Coups de midi), les sociétés de production se voient obligées de revoir leur façon de recruter. Le dispositif de vérification du profil des candidats produits se muscle progressivement.

Le lancement de cette nouvelle offre met en lumière les lacunes, voire l’absence des processus de renseignement lors des recrutements des acteurs et candidats. Cependant, il ne faudrait pas oublier que l’exposition des productions à la critique, même préjudiciable, leur apporte une visibilité, sans laquelle elles seraient bien en peine de tourner. 

 

Olivia LUCE

 

Pour aller plus loin :