Brève

Guillaume Valette-Valla, nouveau directeur de Tracfin

Le 21 janvier 2022 par Hubert Le Gall

Guillaume Valette-Valla a été nommé jeudi 20 janvier 2022 à la tête de Tracfin, le service à compétence nationale de renseignement financier rattaché à Bercy. Il aura pour charge de poursuivre la montée en puissance de la structure.

Un nouveau directeur a été nommé à la tête de Tracfin en conseil des ministres, par proposition du ministre de l’Économie.

Tracfin, créé en 1990, est un service rattaché au ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales, le blanchiment de capitaux, les détournements de fonds et le financement du terrorisme. Il appartient aux services de renseignement du premier cercle. Sous l’autorité de la directrice précédente, Maryvonne Le Brignonen, nommée en 2019, ce service avait entamé une transformation en profondeur, signifiée par la réorganisation annoncée le 5 avril 2021. Il partageait alors ses missions en quatre départements : « renseignement et lutte contre le terrorisme », « lutte contre la fraude », « lutte contre la criminalité économique et financière », « affaires institutionnelles et internationales », complétés par une cellule Cyber. Maryvonne Le Brignonen, ancienne élève de l’ENA et inspectrice générale des finances avait quitté Tracfin pour prendre la direction de l’Institut national du service public (INSP), la structure succédant à l’ENA depuis le 1er janvier 2022.

Guillaume Valette-Valla présente un parcours quelque peu différent. Ce juriste de formation, diplômé de l’IEP de Paris, occupait le poste de secrétaire général adjoint à la Cour des comptes après y avoir été conseiller référendaire à la Première chambre (économie, secteur financier et finances). Après une carrière de magistrat et un passage au cabinet du Premier ministre entre 2012 et 2013, il a notamment été secrétaire général de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Depuis 2019, il est également président de l'association Emmaüs Alternatives, qui travaille à l'insertion socioprofessionnelle des personnes en précarité sociale.

Ce spécialiste des affaires économiques et financières publiques et de la transparence aura pour charge de diriger la montée en puissance de Tracfin, caractérisée par un certain nombre d’enjeux et de difficultés.

 

Hubert Le Gall

 

Pour aller plus loin :