Brève

Pascal Mailhos nommé coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme

Le 12 janvier 2023 par Portail de l'IE
Le préfet Pascal Mailhos, fraichement nommé mercredi à la tête de la CNRLT lors du conseil des ministres

Le conseil des ministres a nommé mercredi un nouveau coordinateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme : Pascal Mailhos. Un poste resté vacant six mois durant, depuis le départ de son prédécesseur Laurent Nuñez.

Créée en 2017 sous la volonté du président de la République, la coordination nationale du renseignement et de la lutte contre le terrorisme (CNRLT) s’est vue confier deux missions principales. Tout d’abord, elle tend à coordonner les services de renseignement dans leur activité générale ; ensuite, elle a pour but de piloter l’ensemble des services contribuant à la lutte anti-terroriste. Les six derniers mois ont vu le poste de directeur de la CNRLT vacant, du fait de la nomination de Laurent Nuñes à la préfecture de police de Paris, et n’ont pas exempté le gouvernement de critiques venant de l’opposition. Outre le débat inhérent à la politique, ce poste se revêt d’une importance vitale compte tenu du danger que représentent les menaces terroristes et d’espionnage sur le territoire, d’autant plus depuis que la première ministre a présenté un décret pour renforcer les missions du coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme.

Issu de l’ENA, Pascal Mailhos s’est engagé vers une carrière dans la haute fonction publique. Ses diverses responsabilités, alternant entre employé de cabinets ministériels, directeur des Renseignements Généraux et Préfet, « lui déjà ont donné l’occasion de travailler avec l'ensemble des acteurs de la sécurité, DGSI, renseignements territoriaux, policiers, gendarmes mais également avec les militaires car il a été préfet de zone de défense » assurait une source de l’Élysée au Figaro. Alors que le gouvernement tend à donner un nouveau souffle aux servicex de renseignement français, il semble tout indiqué pour prendre la succession de Laurent Nuñes. Son dernier poste en date a été à la tête de la préfecture du Rhône. Il prendra ses fonctions très prochainement. Le Portail de l’Intelligence Économique lui souhaite bon courage pour sa prise de fonction. 

 

Portail de l’IE

 

Pour aller plus loin :