Brève

Visite d'Olaf Scholz : Joe Biden menace Nord Stream 2 en cas d'invasion russe de l'Ukraine

Le 10 février 2022 par Nine d'Halluin

Suite à la visite du chancelier allemand à Washington, le président américain a déclaré mardi que les États-Unis s'opposeraient à la mise en service du gazoduc Nord Stream 2 en cas d'offensive de la Russie, ce qui représenterait une sanction économique majeure.

Joe Biden s'est exprimé suite à une rencontre avec le chancelier allemand Olaf Scholz sur la situation tendue à la frontière entre l'Ukraine et la Russie. La mise en service du gazoduc qui acheminerait le gaz naturel russe en Allemagne en contournant l'Ukraine était le sujet principal des discussions entre Washington et Berlin. Après une longue période d'opposition et de sanctions, et malgré un accord de principe trouvé fin juillet 2021, le président américain a déclaré qu'il s’opposera à sa mise en service en cas d’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le chancelier Olaf Scholz est resté plus discret. Bien qu'il ait affirmé que l'Allemagne et les États-Unis resteraient "absolument unis" sur les sanctions à l'égard de la Russie en cas d'invasion, il a veillé à ne pas nommer expréssement Nord Stream 2. Ce discours alimente les critiques américaines vis-à-vis de leur allié dont ils doutent de la fiabilité. En effet, ils lui reprochent sa forte dépendance à l’égard des approvisionnements énergétiques russes, renforcée par Nord Stream 2, ainsi que son refus d’exporter des armes vers l’Ukraine. Là où l' Allemagne justifie cette dernière mesure en mettant en avant une politique de désescalade et une volonté européenne de s'imposer dans les négociations, les États-Unis y voient des gages donnés au fournisseur énergétique russe. Malgré cela, en cas d'invasion, il demeure probable que l'Allemagne cède aux exigences américaines sur ce dossier, en raison de sa dépendance au parapluie militaire américain.

C'est un nouveau chapitre dans le feuilleton du dossier énergétique européen, qui complexifie d'autant l'équilibre géopolitique à l'est du continent. Les potentiels évènements des prochains jours seront déterminants pour les suites de l'affaire.

 

Nine d’Halluin

 

Pour aller plus loin :